Quand partir au Costa Rica ? Le meilleur moment pour visiter ce pays

Quand partir au Costa Rica ?

Quand partir au Costa Rica ?Le Costa Rica se distingue de la plupart des autres pays d’Amérique latine en termes de niveau de vie. Si les prix sont généralement moins chers qu’en Europe ou au Canada, le pays n’est, en aucun cas, bon marché ! Pour ne pas gaspiller votre budget, faites attention aux postes de dépenses les plus importants : vols, hébergement, repas et frais bancaires.

Mais quel est le moment idéal pour visiter le Costa Rica ? Et quel est le budget à prévoir ? Toutes les réponses et plus encore se trouvent dans ce qui suit. Poursuivez donc votre lecture pour les connaître.

Budget à prévoir pour visiter le Costa Rica

Pour un voyage au Costa Rica, il faut compter, au moins, 63 à 65 euros par jour pour une personne. En réalité, il est difficile de gérer un si petit budget. Pour un séjour de 15 jours, il faut compter, en moyenne, 2 300 € par personne.

Le budget total de votre séjour peut varier selon :

  • Le type et la gamme de l’hébergement ;
  • La location d’un véhicule ;
  • Les activités à faire sur place ;
  • Les déplacements, etc.

Par conséquent, il est conseillé de préparer son séjour afin de ne pas gaspiller son budget. Règle 1 : essayez d’éviter la période de Noël et de la Semaine Sainte, car pendant les trois semaines considérées comme haute saison, les prix des hébergements doublent littéralement.

Soyez très prudent lorsque vous choisissez votre hôtel. Si vous souhaitez réduire votre budget pour la nuitée, vous pouvez envisager deux autres options moins chères que les hôtels :

  • Opter pour les auberges de jeunesse ;
  • Privilégier les cabinas : ce sont des pensions de familles qui comptent moins d’une dizaine de chambres.

La restauration contribue également à l’augmentation du prix des notes. Des taxes sont aussi prélevées : 10 % selon la prestation. Elles peuvent être incluses dans le tarif affiché. Sinon, vous devez vous attendre à laisser un pourboire lors du paiement de la facture.

À lire aussi  Grottes préhistoriques de Yagul et Mitla au centre de la vallée de Oaxaca

Vous pouvez compter sur les sodas qui sont des établissements largement disponibles dans tout le pays, pour bien manger, à un prix raisonnable.

Comment est le climat au Costa Rica ?

Le Costa Rica est plongé dans un climat tropical, caractérisé par deux saisons très différentes : l’été et la saison des pluies. La saison sèche dure de décembre à avril et la saison des pluies dure de mai à novembre.

Il existe trois zones climatiques différentes dans la géographie du Costa Rica, avec un climat tempéré au niveau de la vallée centrale, un type humide tropical dans la zone est ainsi qu’une zone tropicale du Pacifique à l’ouest se caractérisant par un été assez chaud.

Les températures devraient donc être relativement stables durant le voyage au Costa Rica. Le pays a mérité le titre de Printemps éternel, à une moyenne de 20 °C.

À San José, les jours les plus froids sont d’au moins 15° C et le milieu de l’été est de 26 °C ! Sur la côte caraïbe, la chaleur est omniprésente, et ce, même la nuit (21 °C en moyenne et peut atteindre les 30 °C).

Sur la côte ouest du pays, les températures sont, en moyenne, à 32 °C et à l’intérieur des terres, elles sont basses (17 °C).

Quand partir au Costa Rica ?

La saison sèche dure approximativement de décembre à avril, la pluie est, ainsi, évitée durant cette période, mais il y a beaucoup de touristes. La saison verte, ou saison des pluies, dure de mai à novembre et bat son plein de septembre à octobre. Les précipitations sont plus prononcées toute l’année sur la côte caraïbe et sur la péninsule d’Osa (côte du Pacifique Sud).

Pendant la saison sèche (début décembre à fin avril), les pistes sont plus faciles à couvrir avec des véhicules 4×4 et les animaux sont mieux vus dans une végétation moins dense, mais le paysage côtier du Pacifique Nord est brûlé par le manque de pluie. C’est l’idéal pour la baignade et les sports nautiques sur la plage, d’autant plus que le ciel est bleu et ensoleillé.

À lire aussi  Vallée de l'Orcia

Pendant la saison des pluies (mai à fin novembre), les températures sont plus tolérables, le paysage change de couleur et de verdure et concrètement, les prix baissent avec l’afflux de touristes.

Pour un voyage confortable avec un petit budget, mi-avril à mi-mai et novembre représentent donc de bonnes alternatives.

Le Costa Rica « Côte riche » en forme longue la république du Costa Rica, en espagnol República de Costa Rica, est une république unitaire d’Amérique centrale ayant un régime présidentiel.

Son territoire est entièrement situé sur l’isthme centraméricain, bordé par la mer des Caraïbes à l’est-nord-est et par l’océan Pacifique au sud-ouest. Le Costa Rica est limitrophe, au nord-nord-ouest, du Nicaragua et, au sud-est, du Panama.

Il comprend également l’île Cocos, située dans l’océan Pacifique, à plus de 500 kilomètres des côtes du pays.

Il a pour capitale San José qui comptait environ 334 000 habitants en 2015 et qui constitue l’agglomération principale du pays.

La langue officielle est l’espagnol et la monnaie le colón. Sa devise est « ¡Vivan siempre el trabajo y la paz! »

« Que vivent pour toujours le travail et la paix ! »

Son drapeau est constitué de cinq bandes horizontales respectivement bleue, blanche, rouge, blanche et bleue. Son hymne est Noble patria, tu hermosa bandera.

Les routes du Costa Rica sont en général viables, mais souvent en mauvaise condition en raison de manque de moyens financiers notamment. Les intempéries et le manque de compétences au niveau des infrastructures rendent les routes costariciennes parfois hasardeuses. Somme toute, on s’habitue rapidement à manœuvrer en tenant compte des nids-de-poule, des routes non pavées et des routes se rétrécissant à une seule voie. Les routes principales sont généralement bien entretenues ; les routes secondaires et tertiaires, quant à elles, sont souvent négligées. La signalisation est déficiente en dehors de la capitale San José. À noter qu’un choix important s’offre à vous pour le transport : le taxi, l’autobus, la location de voiture, les transports en groupe (ou shuttles) et les vols intérieurs.

À lire aussi  Centre historique de Porto, Pont Luiz I et Monastère de Serra do Pilar

Le tourisme est la principale source de revenu. Sous l’impulsion du président de la République (Óscar Arias Sánchez), qui a déclaré « la paix à la nature », le Costa Rica est devenu pionnier de l’écotourisme.

L’écotourisme est extrêmement populaire auprès des touristes étrangers visitant les grands parcs nationaux et zones protégées qui existent à travers le pays. Le Costa Rica a été un pionnier de l’écotourisme et est reconnu comme l’une des seules destinations internationales à proposer l’écotourisme. Dans le classement de l’indice de compétitivité dans le tourisme en 2011, le Costa Rica est à la 44e place, soit le deuxième pays parmi les pays d’Amérique latine après le Mexique. Les avantages concurrentiels pour développer des projets touristiques sont dans le domaine des ressources humaines, culturelles et naturelles, dans laquelle le Costa Rica est classé 33e au monde et se classe à la sixième place en Amérique latine. Le rapport TTCI 2011 note également que les principales faiblesses du secteur du tourisme du Costa Rica sont : son petit nombre de sites culturels (classé 104), le temps requis pour ouvrir une entreprise ou un commerce (classé 125), l’état de l’infrastructure du transport terrestre (classé 111) et la mauvaise qualité des infrastructures portuaires (classé 132).

La majorité des visiteurs étrangers proviennent des États-Unis (39 %), du Canada (7 %) et des pays de l’Union européenne (16 %), ce qui permet de percevoir environ 1 000 $ en moyenne par touriste. En 2005, le tourisme a contribué à hauteur de 8,1 % du PIB et représente 13,3 % des emplois directs et indirects. Depuis le début des années 2000, le tourisme génère plus de revenus que l’ensemble des exportations de banane et de café.

Le Costa Rica est inscrit en 2009 sur la liste des paradis fiscaux émise par l’OCDE

Mis à jour le 25 avril 2022 par Dico Voyage