Voyage en avion et cigarette électronique quelles sont les règles ?

Est-ce-qu’on peut emporter sa cigarette électronique en avion ?

Oui, vous pouvez effectivement emporter votre vape en avion, mais vous devez respecter certaines règles. La plus importante à retenir pour votre prochain voyage est que vous devez placer votre cigarette électronique ou votre dispositif de vapotage dans votre bagage à main.

Si vous tentez le transport d’une cigarette électronique dans votre bagage de soute, elle sera très certainement repéré par les scanners et le personnel devra retirer votre bagage ce qui entraînera des retards pour l’envol. Les e-cigarettes ne sont pas autorisées dans les soutes des principales compagnies aériennes que vous allez probablement emprunter.

Pourquoi les cigarettes électroniques sont interdites en soute ?

Les e-cigarettes, comme de nombreux autres appareils électroniques courants, dont votre ordinateur portable ou votre téléphone, sont alimentées par des batteries au lithium-ion. En raison des risques d’incendie que présente le lithium, aucun article qui en contient ne pourra être conservé en soute. Vous devrez garder votre e-cigarette sur vous et veiller à ce qu’elle soit surveillée pendant toute la durée du vol.

Naturellement, si vous devez emporter votre dispositif de vapotage dans votre bagage à main, il est peu probable que vous souhaitiez vous encombrer d’une cigarette électronique trop lourde avec une grosse batterie.

Avant de partir, vous pouvez envisager de vous procurer une cigarette  compacte adaptée au voyage comme une Puff électronique, en effet les cigarettes électroniques jetables pré-remplies sont légères, ne contiennent que 2 ml de liquide et comptent moins dans votre volume total de liquide autorisé.

L'avion et la cigarette électronique

Voyager en avion avec une Puff  la cigarette électronique jetable

Compte tenu de son poids plume il est vrai qu’il est tentant de ne pas s’encombrer d’une cigarette électronique classique. Mais quelles sont les règles applicables pour une Puff en avion ?

Qu’est-ce qu’une Puff ?

Puff veut dire bouffée en anglais. La puff est une e-cigarette jetable nouvelle génération aux différentes saveurs. À l’instar du mot « taffe » pour la cigarette, le mot « puff » désignait à l’origine une bouffée émise par une cigarette électronique. La puff existe en plusieurs versions : avec de la nicotine et sans nicotine.

C’est un nouveau phénomène en vogue auprès des personnes qui veulent découvrir le vapotage, car elle ne nécessite aucun savoir faire ou réglages. Si le marché des cigarettes électroniques jetables compte une multitude de marques (Puff Mi, Geek Bar, Halo…), il a décollé sous l’impulsion de WPuff, arrivé parmi les premiers… La puff, vapoteuse à usage unique, est aussi une façon simple de commencer l’arrêt du tabac. La puff, aux goûts fruités et sucrés, fait un tabac auprès des personnes qui veulent découvrir une nouvelle façon de fumer.

À lire aussi  Valise cabine pour fillette : comment faire votre choix ?

La puff  désigne une mini-cigarette jetable, sans chargeur ni recharge, au goût sucré et qui rencontre un franc succès auprès des jeunes. Saveurs myrtille, champagne, menthe, pomme, fraise, pêche, fruit de la passion et même des arôme comme pomme-pêche ou banane à la fraise…

La cigarette électronique jetable Wpuff suscite l’engouement des jeunes. Le choix de la vapoteuse ou e-cigarette est simplifiée, elle est déjà prête à l’emploi et met fin aux difficultés de choix des batteries, de la résistance et du remplissage des e-liquide.

Comme tout pod jetable il s’agit d’une cigarette électronique ergonomique, les puff se démarquant par une multitude de goût fruités avec ou sans nicotine. Les consommateurs peuvent s’en procurer sur quelques sites spécialisés, notamment chez les grossistes.

Les mêmes règles qu’une cigarette électronique.

Le voyage en avion avec une Puff ou cigarette électronique jetable est conditionné aux même règles qu’une cigarette électronique classique. Elles sont interdites en soute, et la quantité est limitée compte tenu de la présence de liquide et des batteries.

La Puff en avion

Les règles sont  les mêmes que pour une cigarette électronique classique. Une Puff est une cigarette électronique à usage unique. Son usage est limité à 600 bouffées. Elle contient en général 1,3 ml  ou 2 ml de liquide, et une capacité de batterie allant de  280 mAh à 550 mAh. Pas de soucis de batterie pour prendre son envol  en effet la réglementation stipule que les batteries doivent être inférieures à 100 Wh et elles doivent contenir moins de 2 g de lithium.

Pour rappel : Pour prendre un liquide dans l’avion, celui-ci doit être dans un contenant transparent de 100 ml maximum. Vos différents liquides devront tous rentrer dans un seul sac en plastique transparent qui se ferme. Ce sac aura un volume de 1 litre maximum (environ 20cmx20cm) et vous ne devez en avoir qu’un par passager. Ce qui permet donc de transporter en plus de son shampoing et autres liquides et quelques puff. Attention toutefois la pression risque de faire couler le liquide.

Tout comme une « vraie » cigarette, l’utilisation de la cigarette électronique à bord de l’avion est strictement interdit. Comme elle n’a pas de batterie amovible pour éviter des soucis avec les agents de sécurité laissez là dans son emballage.  Certains pays interdisant l’usage de dispositif avec nicotine, renseignez-vous avant votre voyage ! et pensez aux Puff sans nicotine.

La Puff, une e-cigarette jetable aux nombreux avantages !

Elle est très pratique car elle ne nécessite aucun entretien. Elle est également très économique. En effet, vous pouvez l’acheter à partir de 7€ seulement. La Puff est également disponible en plusieurs saveurs.

Avantages de la Puff

Elle ne nécessite pas de rechargement, ni de remplacement de la batterie. De plus, elle est facile à utiliser car elle s’allume et s’éteint automatiquement. La Puff est également très discrète car elle est de petite taille (16*104mm) et ne produit pas de fumée. Enfin, elle est très abordable car elle est vendue à un prix raisonnable.

Utilisation de la Puff

Pratique, économique et facile à utiliser la puff est composée d’une batterie intégrée, d’un atomiseur et d’un réservoir de e-liquide. La Puff est idéale pour les fumeurs occasionnels ou les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer. Elle est disponible en plusieurs saveurs et taux de nicotine.

À lire aussi  Quand partir à Tahiti ? Quelle est la période idéale pour voyager ?

Politiques des principales compagnies aériennes concernant les dispositifs de vapotage

Bien que vous deviez toujours vérifier à l’avance si vous êtes en conformité avec les règles et règlements de la compagnie aérienne de votre choix, voici les déclarations de certaines des plus grandes compagnies aériennes avec lesquelles vous êtes le plus susceptible de voyager :

  • Air France : eliquide autorisé, mais ne doit pas excéder 100ml et doit être rangé dans un sac plastique transparent. 1 sac est permis par voyageur. Les batteries et accus sont autorisés en voyage cabine.
  • British Airways : Les cigarettes électroniques peuvent être transportées en bagage à main mais ne doivent pas être utilisées à bord. eliquide autorisé, mais pas plus de 100ml, dans un sac fermé et individuel. 1 sac autorisé par voyageur. Les batteries doivent être protégées et sont permises en voyage cabine.
  • Easyjet : Deux batteries maximum sont permises dans le bagage à main et sur la personne qui voyage.- eliquide autorisé, mais ne doit pas dépasser 100ml, dans un sac plastique de 20 x 20cm refermable. 1 sac autorisé par voyageur.
  • Emirates : eliquide autorisé, mais ne doit pas excéder 100ml, dans un sac plastique fermé. 1 sac par voyageur est autorisé. La cigarette électronique doit être éteinte durant le vol et les batteries ou accus protégés dans un contenant séparé.
  • Lufthansa : e-liquide autorisé, mais ne doit pas dépasser 100ml, dans un sac en plastique clos. 1 sac est permis par voyageur. L’ecig doit être éteinte pendant le voyage et les batteries protégées et isolées dans un sac séparé.
  • Ryanair : eliquide autorisé, mais ne doit pas dépasser 100ml, dans un sac transparent fermé. 1 sac est autorisé par voyageur. Les vapotes doivent être éteintes et les accus protégés.
  • Transavia : les eliquides doivent être emballés séparément dans un sac plastique refermable. Ce même sac doit ensuite être placé dans une pochette de 1 litre contenant tous les liquides. 1 pochette est autorisée par voyageur. Les batteries sont autorisées en cabine sous certaines conditions. Elles sont interdites dans les avions en direction de Tel-Aviv, en Israël.
  • Quantas Airlines : « L’utilisation et le chargement de toutes les e-cigarettes et autres vaporisateurs personnels ne sont pas autorisés à bord d’un avion. Ils doivent être transportés dans un bagage à main ».
  • Virgin Atlantic : « Les cigarettes électroniques sont un dispositif qui ressemble à une cigarette et fonctionne en créant une vapeur, qui contient de la nicotine. Les cigarettes électroniques ne sont PAS autorisées à être utilisées à bord de nos avions »

Puis-je emporter mon e-liquide dans un avion ?

Vous pouvez effectivement emporter du e-liquide avec vous en voyage, cependant, tout comme votre dispositif, il y a des choses importantes à retenir pour éviter toute complication. Le plus important est de se rappeler que le e-liquide sera comptabilisé dans le volume de e-liquide que vous apportez dans votre bagage à main.

La plupart des compagnies aériennes dans le monde appliquent une limite maximale de 100 ml pour le transport de tout type de liquide non enregistré en soute. Si vous voyagez uniquement en bagage à main, par exemple pour un court week-end, redoublez de prudence – vous ne voulez pas avoir à choisir entre votre e-liquide et votre dentifrice.

À lire aussi  Quand partir aux Seychelles ? On vous guide dans le voyage !

Vous pouvez toutefois emporter beaucoup plus de recharges d’e-liquide dans votre bagage en soute. Si possible, planifiez à l’avance et assurez-vous que vos bouteilles de recharge sont placées dans votre bagage de soute plutôt que dans votre bagage à main. Si vous n’avez qu’un bagage à main, essayez d’emporter un petit e-liquide de 10 ml.

N’oubliez pas que si vous emportez des e-liquides en soute ou même en bagage à main, assurez-vous qu’ils sont conservés dans un sac hermétique pour protéger vos autres bagages. Les changements  de pression atmosphérique en vol peuvent souvent provoquer une fuite des dispositifs et des recharges.

Est ce que je peux fumer dans l’avion ?

Essayer de fumer en cachette sous leur siège ou dans les toilettes de l’avion, c’est absolument illégal et vous ne devriez jamais essayer. La seule raison pour laquelle vous êtes autorisé à porter sur vous votre cigarette électronique est d’éviter le risque d’incendie lié à son stockage dans la soute.

Selon la compagnie aérienne et le pays où vous vous trouvez,  les sanctions peuvent être lourdes allant de l’interdiction à vie à des amendes élevées, voire à des peines de prison. La majorité des compagnies aériennes ont également installé des détecteurs dans les toilettes de bord ainsi qu’à d’autres endroits de l’avion, de sorte que vous ne devez jamais supposer que vous pouvez vous en tirer avec une seule bouffée.

Puis-je fumer à l’aéroport avant de prendre l’avion ?

Dans la plupart des cas, une fois que vous êtes entré dans l’aérogare, vous ne pourrez pas fumer avant d’avoir atteint votre destination et d’avoir trouvé une zone désignée pour le faire. Bien qu’il existe des zones fumeurs et fumeurs dans de nombreux aéroports, elles se trouvent généralement à l’extérieur du terminal.

De nombreuses compagnies aériennes ne publient pas ouvertement de règles spécifiques concernant le vapotage. Avant de prendre l’avion, il est donc préférable de se renseigner sur leur politique afin d’éviter tout problème indésirable. En général, si vous traitez votre vapoteuse comme une cigarette, vous constaterez que les mêmes règles s’appliquent aux deux. L’utilisation d’e-cigarettes en public a été interdite dans tous les aéroports britanniques.

A retenir : L’utilisation d’e-cigarettes est interdite à l’intérieur du terminal.  Les e-cigarettes ne peuvent pas être utilisées ailleurs que dans la zone fumeur à l’extérieur du terminal

Réglementation Interdiction de vente de produits du vapotage aux mineurs de moins de 18 ans. La preuve de majorité de l’acheteur est exigée au moment de la vente en ligne.
Avertissement : La nicotine contenue dans les cigarettes électroniques crée une forte dépendance. Son utilisation par les non-fumeurs n’est pas recommandée.

La puff cigarette électronique jetable, constitue une nouvelle source massive de déchets. Pensez à la trier dans des endroits spécifiques :

  • En déchetterie ;
  • Dans une boîte pour piles usagées ;
  • Dans une boîte pour déchets électroniques.

Mis à jour le 10 juillet 2022 par Dico Voyage