Museumsinsel (Île des musées), Berlin

Découvrir Museumsinsel (Île des musées), Berlin

Le musée d’art en tant que phénomène social doit ses origines à l’époque des Lumières, au XVIIIe siècle. Les cinq musées de la Museumsinsel à Berlin, construits entre 1824 et 1930, représentent la réalisation d’un projet visionnaire et l’évolution de la conception des musées au cours de ce siècle. Chaque musée ayant été pensé en rapport organique avec les collections qu’il abrite, l’importance des collections – qui témoignent de l’évolution de la civilisation – se double d’une grande valeur urbanistique et architecturale.

Valeur universelle exceptionnelle des Île des musées

Brève synthèse   

La Museumsinsel de Berlin est un complexe d’édifices composé de musées individuels d’une importance historique et artistique exceptionnelle, situé au cœur de la cité. Les cinq musées, construits entre 1824 et 1930 par les architectes prussiens les plus renommés, représentent la réalisation d’un projet visionnaire et l’évolution de la conception des musées au cours de ce siècle. Ils forment un complexe unique dont la seule raison d’être est muséologique et constitue l’un des fleurons du tissu urbain, comme une sorte de couronne de la ville.

La Museumsinsel de Berlin est un exemple remarquable de réalisation urbanistique et architecturale d’un forum public urbain remplissant pour la ville le rôle emblématique d’Acropole. Il est important de souligner sa continuité conceptuelle  et architecturale rare et la cohérence avec laquelle, pendant près d’un siècle, sa conception a été réalisée de façon continue.

La valeur culturelle de la Museumsinsel est liée à son rôle historique dans la conception et le développement d’un certain type de constructions et d’ensemble – celle du musée moderne d’art et d’archéologie. À cet égard la Museumsinsel de Berlin est l’un des complexes les plus importants et les plus impressionnants dans le monde. Les valeurs urbanistiques et architecturales de la Museumsinsel sont inséparables des collections importantes qu’abritent les cinq musées, comme témoignage de l’évolution de la civilisation. Il s’agit d’un lien très direct, puisque les espaces architecturaux de chaque musée ont été conçus en rapport organique avec les collections exposées, qu’elles fassent partie intégrante de l’architecture intérieure ou qu’elles soient présentées et interprétées.

À lire aussi  Centre d'Angra do Heroismo aux Açores

Critère (ii) : La Museumsinsel de Berlin est un ensemble unique de musées illustrant l’évolution de la conception des musées modernes sur plus d’un siècle.

Critère (iv) : Le musée moderne est un phénomène social qui doit ses origines à l’époque des Lumières et son extension universelle à la Révolution française. La Museumsinsel est l’exemple le plus remarquable de ce concept ayant pris forme dans un cadre urbain symbolique.

Intégrité

La Museumsinsel comporte tous les éléments constitutifs de la valeur universelle exceptionnelle comme exemple remarquable d’un forum public urbain remplissant pour la ville le rôle emblématique d’Acropole. Il est important de souligner sa continuité conceptuelle et architecturale rare et la cohérence avec laquelle, pendant près d’un siècle, sa conception a été réalisée de façon continue, assurant à chaque phase de la formation de l’ensemble son intégrité et sa cohérence urbanistique et architecturale.

Authenticité

En dépit des dommages causés par la guerre et de la longue série d’interventions de conservation qui ont suivi, la Museumsinsel a conservé un degré d’authenticité élevé dans ses bâtiments historiques, leurs fonctions, leur conception et leur contexte. L’authenticité des caractéristiques historiques et de l’évolution des fonctions de musée a également été conservée dans le caractère, le style et le contenu thématique des collections exposées, ainsi que dans le lien organique entre ces dernières et les espaces architecturaux. Les interventions de conservation en voie de réalisation suivent de près les impératifs d’authenticité.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La zone inscrite est protégée depuis le début du XXe siècle (lois de 1907, 1909 et 1923). En 1977, la Museumsinsel a été inscrite sur la Liste centrale des Monuments de la République démocratique allemande en tant qu’ensemble remarquable de monuments d’importance nationale et internationale. La Loi de 1995 sur la protection historique de Berlin prévoit trois degrés de protection juridique de la Museumsinsel : en tant que zone de protection historique (Denkmalbereich), englobant tout son territoire, y compris les bâtiments, les espaces ouverts entre ces derniers et les ponts ; en tant que monuments individuels classés, (les bâtiments, le viaduc, le Pont de Fer et le Pont de Monbijou en tant que monuments architecturaux, ou Baudenkmal, et les jardins en tant que monuments paysagers, ou Gartendenkmal) ; et une protection des abords de chacun de ces monuments et de la zone de conservation (Umgebungsschutz).

À lire aussi  Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes

Le territoire contigu du côté ouest de la Museumsinsel se trouve aussi sous protection juridique en tant que zone de protection classée (en vertu de la Loi de 1995 sur la protection historique de Berlin) ou par des statuts de conservation urbaine (selon le Code de l’urbanisme fédéral – BauGB). Une partie de ce territoire représente la zone tampon autour de la Museumsinsel.

Les plans d’urbanisme en vigueur – le Plan d’occupation des sols et le Plan d’aménagement informel du centre ville (Planwerk Innere Stadt), ainsi que le Plan de développement du district de Berlin-Mitte – contiennent des dispositions pour la sauvegarde du tissu urbain des ensembles protégés de l’arrondissement Mitte. Les instruments juridiques en vigueur permettent aux autorités compétentes du Land d’intervenir lors de toute procédure en rapport avec les plans d’urbanisme et d’approuver les permis de construire.

La gestion de la Museumsinsel – ses bâtiments et ses collections – est assurée conjointement par la Fondation du patrimoine culturel de Prusse et les Musées d’Etat de Berlin (Stiftung Preußischer Kulturbesitz – SPK/Staatliche Museen zu Berlin – PME/PMI), qui assurent la maintenance de la qualité du bien. Ils coopèrent avec d’autres partenaires en leur confiant des activités spécialisées de conservation. En tant qu’organes étatiques responsables, le Gouvernement fédéral et les 16 États fédéraux (Länder) participent au travail de la SPK, ce qui est source d’importantes possibilités financières, de force et de souplesse de gestion.

Le ministère fédéral des Transports, du Bâtiment et de l’Urbanisme exerce le contrôle professionnel des travaux de construction. L’Office fédéral de l’Urbanisme et de la Planification régionale  (Bundesamt für Bauwesung und Raumordnung – BBR) examine et approuve divers aspects de la planification, des travaux de conservation, des expertises, des conceptions, des propositions techniques pour des projets fédéraux, ainsi que les permis de construire. Au niveau du Land de Berlin, c’est le Département de l’Urbanisme et de l’Environnement auprès du Sénat (Senatsverwaltung für Stadtentwicklung und Umwelt – SenStadtUm) qui supervise la planification et les travaux sur le territoire de la Museumsinsel, tandis que l’Office des monuments de Berlin (Landesdenkmalamt Berlin – LDA) définit toutes les mesures de protection et de conservation. Au niveau de l’arrondissement Mitte, les autorités locales chargées de la conservation sont compétentes pour tout ce qui concerne les zones protégées en dehors de la Museumsinsel, y compris la zone tampon.

À lire aussi  Site archéologique d'Al Zubarah

L’efficacité de la gestion du bien est garantie par l’interaction constante entre les principaux partenaires (SPK, BBR, SenStadtUm et LDA) et par la participation des autres acteurs concernés.

© UNESCOhttps://whc.unesco.org/fr/list/896″>Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.

L’île aux Musées (en allemand : Museumsinsel) à Berlin, en Allemagne, est le nom d’un ensemble monumental constitué de cinq musées, situé sur la moitié nord de la Spreeinsel, l’île fluviale sur la rivière Spree, dans le quartier central de Mitte. Réalisé pour le compte des rois de Prusse durant les années 1830 à 1930, le complexe de bâtiments a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999.

Située dans le quartier de Cölln, on y trouve des musées d’État, ouverts tous les jours, comme :

  1. le musée de Bode
  2. le musée de Pergame
  3. l’Altes Museum
  4. le Neues Museum
  5. l’Alte Nationalgalerie.

ainsi que :

  1. la Cathédrale de Berlin
  2. le Château de Berlin
  3. le Lustgarten.

Mis à jour le 28 mars 2022 par Dico Voyage