Secteur central de la cité impériale de Thang Long-Hanoï

Secteur central de la cité impériale de Thang Long-Hanoï

La cité impériale de Thang Long, édifiée au XIe siècle par la dynastie Viêt des Ly, concrétise l’indépendance du Dai Viêt. Elle a été construite sur les vestiges d’une citadelle chinoise remontant au 7e siècle, dans les terrains drainés du delta du fleuve Rouge à Hanoï. Elle fut le lieu du pouvoir politique régional de manière continue pendant près de treize siècles. Les édifices de la cité impériale et les vestiges de la zone archéologique 18 Hoang Diêu expriment une culture originale du Sud-Est asiatique propre à la basse vallée du fleuve Rouge, à l’intersection des influences venues de la Chine, au nord, et de l’ancien royaume du Champa au sud.

Valeur universelle exceptionnelle de la cité impériale de Thang Long-Hanoï

Brève synthèse

Le Secteur central de la cité impériale de Thang Long-Hanoï, situé au cœur de la capitale du Viet Nam, est la partie la plus essentielle et la mieux préservée de l’ancienne citadelle impériale de Thang Long.

La cité impériale de Thang Long fut édifiée au XIe siècle par la dynastie Vietnamienne des Ly, concrétisant l’indépendance du Dai Viêt. Elle fut construite sur les vestiges d’une citadelle chinoise datant du VIIe siècle, dans les terrains drainés du delta du fleuve Rouge, à Hanoï. Elle fut le lieu du pouvoir politique régional de manière continue, pendant près de treize siècles.

Les édifices de la cité impériale et les vestiges de la zone archéologique 18 Hoang Diêu expriment une culture originale du Sud-Est asiatique, propre à la basse vallée du fleuve Rouge, à l’intersection des influences venues de la Chine, au nord, et de l’ancien royaume du Champa au sud.

À lire aussi  Budapest, avec les rives du Danube, le quartier du château de Buda et l'avenue Andrássy

La citadelle impériale de Thang Long est caractérisée par la longévité et la continuité de l’exercice du pouvoir, dont témoignent les différents niveaux archéologiques et les monuments.

Critère (ii): Le Secteur central de la cité impériale de Thang Long-Hanoï témoigne de la rencontre d’influences venues notamment de Chine au nord et du royaume du Champa au sud. Il exprime un ensemble d’échanges culturels importants qui ont façonné une culture originale dans la basse vallée du fleuve Rouge.

Critère (iii) : La cité impériale de Thang Long et le site archéologique de 18 Hoang Diêu témoignent de la longue tradition culturelle des populations Viêt installées dans le delta et la basse vallée du fleuve Rouge. Ce fut un centre de pouvoir continu du VIIe siècle jusqu’au temps présent.

Critère (vi) : La Cité impériale de Thang Long à Hanoï est directement associée, par sa fonction politique et son rôle de symbole, à des événements culturels et historiques nombreux et importants, ainsi qu’à des expressions artistiques et à des conceptions morales, philosophiques et religieuses de premier plan. La succession de ces événements marque le processus de formation et de développement d’une nation indépendante sur plus de mille ans, y compris la période coloniale et les deux guerres contemporaines pour l’indépendance et la réunification du Vietnam.

Intégrité 

La continuité d’un usage politique est démontrée par les éléments archéologiques mis à jour et par les éléments bâtis plus tardifs de la citadelle Thang Long. Malgré le côté lacunaire et pas toujours très visible des témoignages présents, les conditions d’intégrité en termes architectural, structurel et paysager du bien sont acceptables. Les vestiges archéologiques très prometteurs du site 18 Hoang Diêu doivent être complétés par un programme d’étude à l’échelle du bien pour une confirmation de l’intégrité archéologique.

À lire aussi  Monsanto

Authenticité 

Le degré d’authenticité exprimé par l’architecture de Thang Long est convenable pour les bâtiments de la fin du XIXe et du XXe siècle. Les bâtiments plus anciens, remontant aux périodes dynastiques, notamment les portes Doan Mon et Bac Mon, le palais Hau Lau, ont été restaurés et modifiés. Toutefois, ces modifications sont liées à l’histoire politique du bien. L’authenticité archéologique du bien, sur la longue durée de l’histoire de la citadelle de Thang Long, est de bon niveau même si elle s’exprime à partir d’un territoire réduit de fouilles. Le degré d’authenticité de l’architecture est variable suivant les périodes considérées, étant plus satisfaisante pour les bâtiments coloniaux et contemporains.

Mesures de protection et de gestion

La protection juridique du bien dépend prioritairement de deux lois : la Loi sur le patrimoine culturel (2001) qui assure la protection des différentes composantes mobilières et immobilières reconnues du bien et la Loi sur la construction pour tous les travaux et projets. Lorsque l’application des deux lois vient en concurrence, comme pour un éventuel projet sur le territoire du bien proposé pour inscription, la Loi sur la gestion du patrimoine est prééminente. La protection légale en place est appropriée pour le bien, mais elle doit être complétée et une zone tampon élargie doit être envisagée.

L’autorité de gestion est bien définie et est déjà fonctionnelle: en 2006, le Comité populaire de Hanoï a confié la responsabilité de la gestion du bien à la Co Loa et au Centre de préservation des vestiges Thang Long, aussi appelé Centre Thang Long. Les orientations générales du Plan de gestion sont satisfaisantes. Celui-ci doit toutefois être promulgué et le volet des études archéologiques doit être renforcé et élargi. Par ailleurs, les qualifications professionnelles des personnels impliqués dans la conservation du bien doivent être renforcées.

À lire aussi  Cascais

© UNESCO https://whc.unesco.org/fr/list/1328 Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.
La cité impériale de Thang Long est une ancienne cité impériale située au 9 rue Hoang Dieu, dans l’arrondissement de Ba Dinh à Hanoï au Vietnam

Le Viêt Nam, Viet Nam ou Viêtnam est un pays d’Asie du Sud-Est sur la mer de Chine méridionale. Il est connu pour ses plages, ses cours d’eau, ses pagodes bouddhistes et ses villes animées. Hanoï, la capitale, rend hommage à Hô Chi Minh, l’emblématique dirigeant de la nation à l’ère communiste, avec un immense mausolée en marbre. Hô-Chi-Minh-Ville (anciennement Saigon) possède des sites d’intérêt de l’époque coloniale française, ainsi que des musées d’histoire sur la guerre du Vietnam et les tunnels de Củ Chi, utilisés par les soldats Viêt-cong.

La cité a été construite sur les vestiges d’une citadelle chinoise datant du VIIe siècle sur des terrains drainés du Fleuve Rouge. Son architecture est originale et représente une combinaison entre les influences chinoises et cham. Elle est un témoin important de l’indépendance du Dai Viet.

L’ancienne cité impériale de Thang Long a une histoire de plus de dix siècles à travers les règnes des dynasties impériales des Lý (1010-1225), des Trần (1225-1413) et des Lê (1428-1789). Ce vaste ensemble comprend des bâtiments mais aussi d’autres vestiges enfouis. Grâce à de multiples fouilles archéologiques, les experts ont mis au jour des témoignages de la position centrale de l’ancienne cité impériale où avaient lieu les rites et cérémonies les plus importants de la nation. Ce site était le centre politique, le siège des dynasties, mais aussi le centre culturel et économique de la capitale. Le processus de recherches historiques et archéologiques est par nature une tâche longue qui nécessite un soutien international.

Mis à jour le 22 mars 2022 par Dico Voyage