Rietveld Schröderhuis (Maison Schröder de Rietveld)

Rietveld Schröderhuis (Maison Schröder de Rietveld)

Commandée par Mme Truus Schröder-Schräder et conçue par l’architecte Gerrit Thomas Rietveld, cette maison d’Utrecht fut construite en 1924. Cette petite demeure familiale, avec son intérieur, son organisation spatiale flexible et ses qualités visuelles et formelles, était un manifeste des idéaux des artistes et architectes néerlandais appartenant au groupe De Stijl au cours des années vingt. Elle est désormais reconnue comme l’une des icônes du mouvement moderne dans l’architecture.

Valeur universelle exceptionnelle de la Maison Schröder de Rietveld

Brève synthèse 

La maison Schröder de Rietveld à Utrecht fut commandée par Mme Truus Schröder-Schräder, conçue par l’architecte Gerrit Thomas Rietveld, et construite en 1924. Cette petite demeure familiale, avec son intérieur, son organisation spatiale flexible et ses qualités visuelles et formelles, était un manifeste des idéaux des artistes et architectes néerlandais appartenant au groupe De Stijl au cours des années vingt et a depuis été reconnue comme l’une des icônes du mouvement moderne dans l’architecture.

La maison est unique à bien des égards. C’est le seul bâtiment de ce type parmi  l’œuvre de Rietveld, et elle diffère également des autres bâtiments significatifs des débuts du mouvement moderne, comme la Villa Savoye de Le Corbusier ou la Villa Tugendhat de Mies van der Rohe. La différence réside en particulier dans le traitement de l’espace architectural et dans la conception des fonctions du bâtiment. De nombreux architectes contemporains ont été profondément influencés par la maison Schröder et cette influence a perduré jusqu’à nos jours.

La qualité de la maison Schröder de Rietveld provient du fait  qu’elle représente une synthèse des concepts en vigueur dans l’architecture moderne à une certaine époque. Ses atouts résident en partie dans la flexibilité de son organisation spatiale, qui a permis des changements graduels au fil du temps parallèlement à l’évolution de ses fonctions. L’édifice a également de nombreux mérites artistiques, et sa représentation visuelle a fortement influencé la conception architecturale de la seconde moitié du XXe siècle. Les espaces intérieurs et le mobilier font partie intégrante de sa conception et de sa qualité et doivent être reconnus comme tels.

La maison Schröder de Rietveld était située à l’orée de la ville d’Utrecht, près de la campagne, à la fin d’une rangée de demeures du XXe siècle. Elle est bâtie contre le mur de la maison de briques adjacente. La zone située au-delà de la maison resta inoccupée, car elle contenait des lignes de défense hollandaises du XIXe siècle, encore en usage à l’époque.

Critère (i) : La maison Schröder de Rietveld, à Utrecht, est une icône du mouvement moderne en architecture et une expression exceptionnelle du génie créateur humain dans la pureté des idées et des concepts qui la sous-tendent, tels que développés par le mouvement De Stijl.

Critère (ii) : Avec son approche radicale du design et de l’utilisation de l’espace, la maison Schröder occupe une position prédominante dans le développement de l’architecture contemporaine.

Intégrité

L’intégralité de la maison Schröder de Rietveld est un musée. La maison a été restaurée avec soin, et elle est maintenant en excellent état et fait l’objet d’un entretien régulier sous la supervision du musée central d’Utrecht. L’emplacement de la maison dans son cadre d’origine – à la fin d’une rangée de demeures dans un petit parc – est demeuré identique. Depuis sa construction, cependant, le contexte de la maison a quelque peu changé. Dix ans après sa construction, la ville d’Utrecht s’est étendue sur les terrains au-delà de la maison, qui ont été construits. Dans les années 1960, un viaduc a été construit pour accueillir la route périphérique de Waterlinieweg près de la maison. Il n’y a pas eu d’autres changements substantiels aux alentours après cela.

Authenticité

La maison Schröder de Rietveld a été habitée pendant soixante ans et certains changements ont donc été apportés en fonction de l’évolution des besoins et de l’usage qui en était fait. Dans les années 1970 et 1980, la maison Schröder de Rietveld a fait l’objet de restaurations par Bertus Mulder, l’un des assistants de Rietveld, pour la rendre conforme à son état des années 1920. L’authenticité du concept et de la structure a été maintenue. Les restaurations des années 1970 et 1980 ont été réalisées avec plus grand soin, en s’efforçant de préserver tout ce qui pouvait l’être. Tous les meubles d’origine ont été restaurés et replacés à la place qui était la leur dans les années 20. Les objets manquants ont été reproduits d’après les archives et les preuves existantes. Malheureusement, du fait du mauvais état de certains matériaux, il a fallu remplacer les crépis ainsi que divers éléments fixes. La valeur universelle exceptionnelle de ce bâtiment réside dans la réalisation des concepts et des idées du mouvement De Stijl, dont elle est considérée comme un manifeste. La restauration de l’intérieur dans son aspect des années 20 est donc justifiée. Dans son essence, la maison Schröder de Rietveld satisfait le test d’authenticité par rapport à tous les paramètres requis.

Eléments requis en matière de protection et de gestion

La maison Schröder de Rietveld est répertoriée comme site du patrimoine national en vertu de la Loi de 1988 sur les monuments et bâtiments historiques [Monumentenwet 1988]. Dans le plan d’urbanisme de la ville d’Utrecht, elle est désignée comme servant « les objectifs de la communauté ». Les environs immédiats (jardin et parc) sont désignés comme « espaces verts publics ».

La maison est gérée et entretenue sous la supervision du musée central d’Utrecht, en consultation avec la Fondation de la maison Schröder Rietveld. La municipalité d’Utrecht est responsable de la préservation de la maison. En ce qui concerne l’entretien et la gestion de la maison Schröder Rietveld, la stratégie est définie dans le plan général de maintenance sur le  long terme du musée central et du plan de conservation et de gestion de la Fondation de la maison Schröder Rietveld, qui définit également la politique en matière de visiteurs. Le nombre de visiteurs autorisés dans la maison en même temps – sous surveillance – est limité à douze. Compte tenu des heures d’ouverture actuelles, cela signifie que la maison accueille environ 12000 visiteurs par an.

Cette politique vise à maintenir la situation telle qu’elle était lorsque la gestion a été transférée au musée central, telle que décrite dans le dossier de proposition, et donc à préserver la valeur universelle exceptionnelle de la maison. Un centre d’information et de vente des tickets, qui abrite également un centre pour les visiteurs, se trouve dans un bâtiment adjacent au 50 de la Prins Hendriklaan.

La construction et la décoration de la maison sont vulnérables. C’est pourquoi l’état d’entretien est surveillé en permanence et le nombre de visiteurs limité en conséquence, afin d’assurer une utilisation non dommageable de l’immeuble. Il y a fréquemment des demandes pour recevoir de grands groupes et des visites guidées de courte durée. Ces demandes sont rarement acceptées afin de protéger l’état de la maison et la qualité de l’information. La maison fait l’objet d’un entretien régulier tous les cinq ans, par exemple les peintures sont refaites selon les couleurs et les méthodes d’origine.

Une fois finalisé, le plan de gestion visera à fournir la meilleure protection possible au cadre de la maison, et sera mis à jour régulièrement.

© UNESCOhttps://whc.unesco.org/fr/list/965″>Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.

La maison Schröder de Rietveld est construite en 1924 par l’architecte néerlandais Gerrit Rietveld pour Truus Schröder, pharmacienne impliquée au sein du mouvement De Stijl. Prins Hendriklaan 50, 3583 EP Utrecht, Pays-Bas

Mis à jour le 13 mars 2022 par Dico Voyage