Centres historiques de Stralsund et Wismar

Découvrir les centres historiques de Stralsund et Wismar

Les villes médiévales de Wismar et Stralsund, sur la côte de la Baltique de l’Allemagne du Nord, étaient d’importants centres commerciaux de la ligue hanséatique aux XIVe et XVe siècles. Passées sous l’autorité suédoise et devenues des postes de défense de la Suède sur les territoires allemands aux XVIIe et XVIIIe siècles, elles contribuèrent au développement des types de bâtiments caractéristiques et des techniques de construction du « Gothique brique » de la région de la Baltique. On en trouve des exemples dans plusieurs grandes cathédrales en brique, l’hôtel de ville de Stralsund et une série de bâtiments à usages résidentiel, commercial et artisanal, représentant son évolution sur plusieurs siècles.

Valeur universelle exceptionnelle des centres historiques de Stralsund et Wismar

Brève synthèse 

Fondées au XIIIe siècle, les villes médiévales de Wismar et Stralsund, sur la côte Baltique de l’Allemagne du Nord, représentent des structures commerciales différents mais complémentaires parmi les centres de premier plan de la partie wende de la Ligue hanséatique, du XIIIe au XVe siècle. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les villes devinrent des centres administratifs et de défense au sein du royaume de Suède, contribuant au développement de l’art militaire et intégrant d’autres influences culturelles.

Les villes ont contribué au développement des types de bâtiments caractéristiques et des techniques de construction du gothique de brique de la région de la Baltique, qui utilise des briques cuites. Sur les principales hauteurs, les briques pouvaient être moulées selon différentes formes décoratives, permettant ainsi une architecture extrêmement élaborée. On en trouve des exemples dans plusieurs églises, dans l’Hôtel de ville de Stralsund et dans une série de bâtiments à usage résidentiel, commercial et artisanal, représentant une évolution sur plusieurs siècles. La typologie des maisons, telles que la Dielenhaus et le Kemläden, s’est développée au XIVe siècle et est devenue caractéristique de nombreuses villes hanséatiques.

À lire aussi  La Voie Bleue Moselle-Saône à vélo

Wismar a préservé son port médiéval, tandis que l’emplacement insulaire de Stralsund est resté inchangé depuis le XIIIe siècle. À ce jour, la silhouette particulière de Stralsund est caractérisée par ses bâtiments remarquables de gothique de brique.

Critère (ii) : Wismar et Stralsund, au premier plan des villes de la partie wende de la Ligue hanséatique du XIIIe au XVe siècle, et grands centres administratifs et de défense du royaume de Suède aux XVIIe et XVIIIe siècles, contribuèrent au développement et à la diffusion des techniques de construction en brique et des types de bâtiments, caractéristiques des villes hanséatiques de la région de la Baltique, ainsi qu’au développement des systèmes de défense à l’époque suédoise.

Critère (iv) : Stralsund et Wismar ont une importance fondamentale dans le développement des techniques de construction et de l’urbanisme qui devint typique des villes commerciales hanséatiques, abondamment illustrés par les principales grandes églises, l’Hôtel de ville de Stralsund et les types de bâtiments commerciaux, tels que la Dielenhaus.

Intégrité

Grâce à leur situation, l’intégrité visuelle des deux villes est bien préservée et les limites de la ville médiévale peuvent toujours être bien identifiées dans les deux cas. Les bâtiments modernes et industriels ont été construits dans des banlieues, hors des villes historiques. Il est ainsi possible d’apprécier la silhouette des paysages urbains historiques, qui n’a pas connu de grands changements. L’identité visuelle de la zone est cependant susceptible d’être altérée par de nouvelles constructions. Les dommages subis pendant la Seconde Guerre mondiale ont été relativement limités, et une grande partie de la structure architecturale d’origine du Moyen Age et des périodes suivantes a subsisté. Toutes les fonctions et édifices caractéristiques de centres de premier plan de la Ligue hanséatique ont été préservés.

À lire aussi  Voyage initiatique Pérou : qu'est-ce que c'est ?

Authenticité

Les villes incluent un grand nombre d’édifices historiques authentiques, qui représentent l’évolution de la période hanséatique à la période suédoise. En tant que centres, qui ont été habités sans interruption et ont toujours constitué le cœur de la vie urbaine, et dont les ports sont demeurés intacts et importants pour l’économie à toutes les époques, les deux villes ont conservé en permanence leur utilisation et peuvent donc être considérées comme authentiques en ce qui concerne leur fonction. Les normes élevées actuelles de conservation des monuments ont été appliquées, en fixant la priorité à la préservation des éléments authentiques.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les vieilles villes sont protégées dans leur intégralité comme Zones de valeur historique dans le cadre des lois sur la Protection des bâtiments historiques et des monuments du Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, qui soumet toutes constructions à approbation préalable.

Une protection supplémentaire est assurée par les règlementations respectives sur les Zones de valeur historique, ainsi que par les textes en matière de préservation, de conception et de réaménagement adoptés par les deux villes pour garantir l’intégrité et l’authenticité. Les éléments du bien du patrimoine mondial sont entourés par des zones tampon.

Wismar et Stralsund ont des plans de gestion, qui sont mis régulièrement à jour. Les deux municipalités font appel à des experts locaux ou externes pour veiller à la cohérence et à des solutions appropriées en matière de construction et d’urbanisme (Conseil consultatif d’architecture et Conseil consultatif du Patrimoine mondial de Stralsund, Conseil consultatif d’architecture de Wismar).

À lire aussi  Saint-Hilarion (Québec)

Les deux villes ont nommé des coordinateurs locaux pour la gestion du site.

© UNESCO http://whc.unesco.org/fr/list/1067 Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.

Stralsund [ˈʃtʀaːlzʊnt] est une ville du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, partie de la Poméranie, dans le Nord de l’Allemagne. C’est le chef-lieu de l’arrondissement de Poméranie-Occidentale-Rügen.

Elle fait partie des plus grandes villes de la région de Poméranie. Elle vit principalement du tourisme. Parmi les attractions les plus connues, le Musée allemand de la mer, le parc aquatique, le port de plaisance, la place du vieux marché (Alter Markt) avec l’hôtel de ville gothique et l’église Saint-Nicolas, la nouvelle place du marché, l’église Sainte-Marie, etc.

À côté du tourisme, la mer joue toujours un rôle important dans l’économie locale. Le chantier naval, le port et la pêche emploient de nombreux habitants. La ville se trouve sur le Strelasund, un bras de la mer Baltique entre l’île de Rügen et le continent. Au vu de sa situation, la ville est d’ailleurs parfois surnommée « le port de Rügen ».

Wismar est une ville hanséatique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, dans le nord-est de l’Allemagne, au bord de la baie de Wismar sur la mer Baltique. Elle compte 42 550 habitants (au 31 décembre 2018). Sa population est en constante diminution. C’est le chef-lieu de l’arrondissement du Mecklembourg-du-Nord-Ouest.

La ville accueille une université de technologie, économie et stylisme.

Le 29 juin 2002, sa vieille ville a été inscrite par l’UNESCO sur la liste du Patrimoine mondial, conjointement avec celle de Stralsund.

Mis à jour le 22 mars 2022 par Dico Voyage