Cathédrale d’Aix-la-Chapelle

Découvrir la cathédrale d’Aix-la-Chapelle

C’est de 790 à 800 environ que l’empereur Charlemagne entreprit la construction de la chapelle Palatine, basilique octogonale à coupole, imitée des églises de l’Empire romain d’Orient et ornée de précieuses adjonctions datant de l’époque médiévale.

Valeur universelle exceptionnelle de la cathédrale d’Aix-la-Chapelle

Brève synthèse 

C’est la Chapelle Palatine de l’empereur Charlemagne lui-même, qui constitue le noyau de la Cathédrale d’Aix-la-Chapelle, située dans l’ouest de l’Allemagne. La construction de la Chapelle entre 793 et 813 symbolise l’unification de l’Occident et son renouveau spirituel et politique sous l’égide de Charlemagne. Inspirée à l’origine par les églises du Saint Empire romain d’Orient, sa base octogonale fut magnifiquement agrandie au Moyen Âge. En 814, Charlemagne y fut enseveli.

Charlemagne fit du domaine royal franc d’Aix-la-Chapelle, qui servait de station thermale depuis le premier siècle, sa résidence préférée. Les principaux bâtiments de la zone du Palais impérial étaient la Salle de Couronnement (Aula Regia, située aujourd’hui dans l’Hôtel de ville) et la Chapelle du Palais – aujourd’hui la Cathédrale d’Aix-la-Chapelle. La Chapelle Palatine est basée sur un plan octogonal entouré par une galerie surmontée de tribunes et couverte par une coupole. L’empereur était assis dans la galerie, face à l’autel; c’est sur ce trône de pierre carolingien que furent couronnés les rois de l’Empire romain germanique du Moyen Âge jusqu’en 1531. La Chapelle elle-même se distingue aisément des adjonctions postérieures grâce à sa structure caractéristique. À l’ouest, un atrium donnait sur un portique qui menait aux appartements impériaux. Le chœur gothique et une série de chapelles ont été ajoutés au cours  du Moyen Âge, formant ainsi l’ensemble composite qui caractérise la Cathédrale.

À lire aussi  Saint-Sévère

L’intérieur est rythmé, à l’étage inférieur, par des arcs plein cintre reposant sur huit piliers massifs, et à l’étage supérieur par une galerie avec huit portes de bronze carolingiennes. La coupole élancée éclaire l’intérieur grâce à huit fenêtres arquées ouvertes au-dessus du tambour; elle était à l’origine entièrement couverte  d’une grande mosaïque représentant le Christ en majesté, vêtu d’une robe pourpre et entouré par les Vieillards de l’Apocalypse. La mosaïque actuelle remonte à 1880-1881. L’intérieur de la Chapelle est embelli par des colonnes antiques que Charlemagne fit probablement venir de Rome et de Ravenne. En dépit des adjonctions qui lui ont été apportées, la Chapelle Palatine forme un noyau homogène.

Le Trésor de la Cathédrale d’Aix-la-Chapelle est considéré comme l’un des principaux trésors ecclésiastiques du nord de l’Europe ; les pièces les plus importantes sont la Croix de Lothaire (environ 1000 après J.-C), faite d’or et incrustée de pierres précieuses, une chasuble en velours bleu sombre brodée de perles, un buste-reliquaire de Charlemagne en argent et or, ainsi qu’un sarcophage de marbre décoré d’un relief représentant le rapt de Proserpine, qui a contenu le corps de Charlemagne.

Critère (i): Avec ses colonnes de marbre grec et italien, ses portes de bronze et la plus grande mosaïque (aujourd’hui détruite) de sa coupole, la Chapelle Palatine d’Aix-la-Chapelle a été perçue, dès sa construction, comme une création artistique exceptionnelle. C’était, depuis l’antiquité, le premier édifice à voute au nord des Alpes.

Critère (ii): Fortement marquée à la fois par les traditions classiques et byzantines, cette chapelle est restée, pendant l’époque de la Renaissance carolingienne et même au début du Moyen Âge, l’un des prototypes de l’architecture religieuse, donnant lieu à des copies ou à des imitations.

À lire aussi  Paysage culturel des ǂKhomani

Critère (iv): La Chapelle Palatine de Charlemagne est un spécimen excellent et distinctif de la famille des chapelles auliques à plan centré et à tribunes.

Critère (vi): La construction de la Chapelle de l’empereur à Aix-la-Chapelle a symbolisé l’unification de l’Occident et son renouveau spirituel et politique sous l’égide de Charlemagne. Celui-ci y fut enseveli en 814 et tout au long du Moyen Âge, jusqu’en 1531, Aix-la-Chapelle fur le lieu de couronnement des empereurs germaniques. Les collections du Trésor de la Cathédrale d’Aix sont d’un inestimable intérêt archéologique, esthétique et historique.

Intégrité

La Cathédrale d’Aix-la-Chapelle est de taille appropriée et contient tous les éléments constitutifs de la valeur universelle exceptionnelle. Elle présente toutes les caractéristiques et structures qui expriment son importance en tant que la Chapelle Palatine de l’empereur Charlemagne lui-même.

Authenticité

Sa forme et sa conception, ses matériaux de construction, son utilisation et sa fonction comme église et lieu de pèlerinage le plus important au nord des Alpes sont restés inchangés.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La Cathédrale d’Aix-la-Chapelle est un monument classé conformément aux articles 2 et 3 de la Loi sur la Protection et la Conservation des Monuments de l’État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, du 11 mars 1980 (Loi sur la Protection). La conservation et les activités de construction à l’intérieur et à l’extérieur du bien sont régies par l’article 9 (2) de la Loi sur la Protection et les plans d’urbanisme locaux.

La zone tampon proposée est protégée en tant que Zone de protection d’un monument en vertu de l’article 5 de la Loi sur la Protection et la Conservation des Monuments. Le bien est géré par l’Administration de Construction de la Cathédrale (Dombauleitung) sous la responsabilité du Chapitre de la Cathédrale. Celui-ci agit en concertation avec les autorités de conservation locales et régionales des monuments historiques, via le Comité directeur (Dombaukommission), qui sert d’autorité en matière de contrôle du projet et de la coordination entre les différents partenaires concernés. Le système de gestion consiste en un ensemble de mesures de maintenance et de conservation revu chaque année et mis à jour quand le Comité directeur le demande.

À lire aussi  Robben Island

© UNESCO http://whc.unesco.org/fr/list/3  Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.

La cathédrale d’Aix-la-Chapelle (en allemand : Aachener Dom) est une église catholique romaine située à Aix-la-Chapelle (Allemagne).

La cathédrale d’Aix-la-Chapelle abrite une collection d’objets précieux datant de l’Antiquité classique et des périodes carolingienne, ottonienne et des Hohenstaufen, absolument uniques par leur signification historique et religieuse.

Une des plus vieilles cathédrales d’Europe, elle fut construite pendant le règne de l’empereur Charlemagne qui y fut inhumé en 814. Elle formait à l’origine un des éléments du palais d’Aix-la-Chapelle, ensemble de bâtiments résidentiels, politiques et religieux qui devaient être le centre du pouvoir carolingien. De 936 à 1531, trente-et-un rois allemands et douze reines y furent couronnés. Depuis 1802, elle est l’église-mère du diocèse d’Aix-la-Chapelle et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978

Mis à jour le 22 mars 2022 par Dico Voyage