Weimar classique

Découvrir Weimar classique

À la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, la petite ville de Weimar en Thuringe connut un remarquable épanouissement culturel, attirant nombre d’écrivains et d’érudits, notamment Goethe et Schiller, comme en témoigne la grande qualité de nombre de ses bâtiments et des parcs dans les environs.

Valeur universelle exceptionnelle de Weimar

Brève synthèse

À la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, la petite ville de Weimar en Thuringe connut un remarquable épanouissement culturel, attirant nombre d’écrivains et d’érudits, notamment Goethe (1749-1832) et Schiller (1759-1805). Ce développement est reflété par la grande qualité de nombreux bâtiments et parcs dans les environs.

C’est à l’époque de la duchesse Anna Amalia (1739-1809) que s’ouvre la période classique de Weimar. En 1772, la duchesse désigne le poète Christoph Martin Wieland (1733-1813) comme précepteur pour ses fils. Johann Wolfgang Goethe s’installe à Weimar en 1775, une fois Charles Auguste (1757- 1828) devenu duc. Johann Gottfried Herder (1744-1803) arrive à Weimar l’année suivante. L’influence culturelle de la ville atteint son apogée avec la collaboration créative entre Goethe et Friedrich Schiller, entamée en 1794 et intensifiée à partir de l’installation de Schiller à Weimar en 1799.

Le bien du patrimoine mondial comprend douze édifices ou ensembles distincts : la maison, le jardin et les pavillons de Goethe ; la maison de Schiller ; l’église, la maison et l’ancien lycée de Herder ; le Château et ensemble résidentiel appelé « Bastille » ; le Palais de la douairière (Wittumspalais) ; la bibliothèque de la duchesse Anna Amalia ; le parc sur l’Ilm avec la maison romaine;  le Château, l’Orangerie et le Parc du Belvédère; le Château et Parc d’Ettersburg; le Château et Parc de Tiefurt et le tombeau des Princes dans le Cimetière historique.

Critère (iii) : La grande qualité artistique des bâtisses publiques et privées et des parcs, dans la ville comme autour de cette dernière, attestent du remarquable épanouissement culturel du classicisme de Weimar.

Critère (vi) : Un mécénat ducal éclairé a attiré une grande partie des plus fameux écrivains et penseurs d’Allemagne à Weimar à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, parmi lesquels Goethe, Schiller et Herder, faisant de la ville le centre culturel de l’Europe de l’époque.

Intégrité

Weimar classique comporte tous les éléments constitutifs de la valeur universelle exceptionnelle de l’un des centres culturels les plus influents en Europe. Le bien est de taille appropriée pour remplir les fonctions et les processus qui caractérisent son importance.

Authenticité

Malgré l’importance des travaux de restauration et de reconstruction nécessaires après les dégâts causés pendant la guerre, le degré d’authenticité des composantes du bien est élevé. Tous les efforts ont été faits  pour exploiter l’abondante documentation disponible sur ces composantes dans un souci de précision des travaux de reconstruction et, dans la plupart des cas, l’utilisation de matériaux authentiques a été scrupuleusement respectée.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Tous les éléments du bien, à l’exception du Cimetière historique, sont répertoriés sur la liste des monuments de l’Etat libre de Thuringe (Denkmalbuch des Freistaates Thüringen) et sont par conséquent protégés par les dispositions de la Loi sur la protection des monuments (Thüringer Denkmalschutzgesetz) du 7 janvier 1992. De plus, excepté l’église de la ville, la maison de Herder, l’ancien lycée, le Château résidentiel et le Cimetière historique, ces biens sont couverts par la loi du 8 juillet 1994 établissant la Fondation pour la période classique de Weimar (Thüringer Gesetz über die Errichtung der Stiftung Weimarer Klassik). Ces lois imposent un contrôle sévère de toutes les activités risquant de nuire à l’état de conservation des composantes ou des alentours du bien.

L’Église de la ville et la maison de Herder sont propriété de l’Église: elles appartiennent à la Congrégation évangélique luthérienne de Weimar (Evangelisch-lutherische Kirchgemeinde Weimar). L’ancien lycée et le Cimetière historique sont propriété de la ville de Weimar. Une partie du Château résidentiel, la « Bastille » (Hofdamenhaus), appartient à la Fondation pour les châteaux et jardins de Thuringe (Stiftung Thüringer Schlösser und Gärten). Cet organisme, de même que la Fondation pour la période classique de Weimar, qui est propriétaire des autres parties du Château, est une fondation de droit public chargée de la gestion de biens publics.

Un plan de gestion a été élaboré, donnant priorité aux mesures de conservation et prévoyant des stratégies pour la gestion des visiteurs, la prévention des risques et de la pression due au développement. Le plan de gestion est fourni aux bureaux du gouvernement local et régional comme base de planification et servira de guide de mise en œuvre pour les administrations chargées de leur supervision.

© UNESCO https://whc.unesco.org/fr/list/846 Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.

Weimar (/ˈvaɪmaɐ̯/1) est une ville d’Allemagne, traversée par l’Ilm. Elle se situe dans le Land de Thuringe (en allemand : Thüringen). Sa population est d’environ 65 000 habitants, ce qui en fait la quatrième ville la plus peuplée de Thuringe après Erfurt, Iéna et Gera. Ville aux nombreux monuments historiques, Weimar a été inscrite par l’UNESCO au patrimoine mondial en décembre 1998 et a été nommée capitale européenne de la culture en 1999.

Mis à jour le 31 mars 2022 par Dico Voyage