Ville de Graz – Centre historique et château d’Eggenberg

Découvrir la ville de Graz – Centre historique et château d’Eggenberg

La Ville de Graz – Centre historique et le château d’Eggenberg témoignent (ou : La Ville de Graz – Centre historique, château d’Eggenberg témoigne) d’un modèle exemplaire de patrimoine vivant au sein d’un ensemble urbain historique d’Europe centrale, marqué par la présence séculaire des Habsbourg et le rôle culturel et artistique joué par les grandes familles aristocratiques. Ils intègrent harmonieusement les styles architecturaux et les courants artistiques qui s’y sont succédés, depuis le Moyen-Âge jusqu’au XVIIIe siècle, en provenance des nombreuses régions voisines de l’Europe centrale et méditerranéenne. Ils offrent un ensemble diversifié et très complet d’exemples architecturaux, décoratifs et paysagers de ces rencontres d’influences.

© UNESCO https://whc.unesco.org/fr/list/931  Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.

Le château d’Eggenberg (allemand : Schloss Eggenberg) est le plus grand château de la province autrichienne de Styrie, situé dans capitale, Graz. Il fut érigé en 1625 comme bâtiment de représentant[pas clair].

Comme la plupart des palais de Graz, le château est l’œuvre d’un architecte italien de la Renaissance, Giovanni Pietro de Pomis, pour un riche diplomate, le prince Hans Ulrich von Eggenberg. Autour des fondations datant du Moyen Âge s’élève maintenant une construction totalement originale : toute l’architecture et la décoration ont été pensées pour rappeler le cours du temps et le mouvement des astres – quatre tours pour les quatre saisons, 52 pièces pour les 52 semaines d’une année, 24 salles d’apparat pour les 24 heures du jour, 365 fenêtres, et surtout, partout des références au ciel (signes du zodiaque, rotation des planètes…), dans les détails des dorures, Eggenberg est une louange au ciel et à ses éléments : c’est une messe païenne. Des triples arcades bornent les cours intérieures. À ne pas rater : la fontaine décorée avec de vrais galets à l’ambiance de monastère florentin, de cloître parmesan ou vénitien.

À lire aussi  Côte amalfitaine

En 1947, le château d’Eggenberg est incorporé au musée Joanneum.

Le château contient un musée de la chasse, fondé par le comte Philippe de Méran, mais aussi un ancien jardin baroque.

Mis à jour le 3 avril 2022 par Dico Voyage