Quand partir au Japon ? Visiter le pays du soleil levant !

Quand voyager au Japon ?

Quand partir au Costa Rica ?Le Japon a toujours attiré beaucoup de touristes, étant donné qu’il s’agit d’un archipel rempli de mystères et de secrets civilisationnels, c’est aussi le pays du respect et de la modernité, là où les traditions viennent donner vie à une culture incroyable.

Si vous comptez voyager au Japon dans le futur, la première des choses que vous devez connaître, c’est, bien sûr, quelle période choisir pour y aller et profiter de toutes les opportunités qui s’y trouvent. Cet article est là pour vous répondre et vous guider.

Voyager au Japon

Oui, le Japon est très apprécié et comment ne pas apprécier un pays si moderne et si développé ? Mais aussi, tellement riche en culture et en traditions. S’il y a bien un adjectif qui qualifie le Japon de manière complète, eh bien, c’est qu’il est “unique en son genre”.

Cependant, pour y aller et vous le savez sûrement déjà, un budget conséquent peut-être nécessaire. En effet, si vous voulez vraiment profiter de l’expérience japonaise au maximum et de voir les traditions, visiter les villes, connaître le patrimoine et la religion, apprécier le paysage de tous types et avoir accès à leur technologie, c’est sûr qu’un budget financier sera crucial.

Il faut savoir que tous les ans, le Japon accueille plus de 30 millions de visiteurs et de touristes du monde entier. Bien sûr, il existe des pays un peu plus proches qui sont plus habitués aux séjours dans la région du soleil levant, par exemple :

  • La Chine ;
  • La Corée du Sud ;
  • La Thaïlande ;
  • Les États-Unis ;
  • L’Australie ;
  • Le Royaume-Uni ;
  • La France ;
  • Le Canada.

Même si les Français ne sont pas les fans numéro 1 du Japon, cela ne veut pas dire que la culture japonaise n’attire pas ou n’est pas tendance. Même ici, l’envie de voir le Japon et d’y aller, même une fois dans sa vie, est un besoin que beaucoup de jeunes expriment.

D’ailleurs, certains étudiants universitaires cherchent à y aller via des échanges académiques, pour faire l’expérience de ce pays si merveilleux. Certains s’y installent même, car ils se retrouvent subjugués par l’incroyable technologie des grandes villes japonaises et des opportunités qui s’y trouvent.

Évidemment, le choc des cultures peut subsister, c’est pour cela qu’au lieu de parler de voyage définitif, nous allons nous concentrer sur un voyage temporaire, quelle que soit sa durée au Japon. C’est d’ailleurs une visite que beaucoup de Français anticipent, au moins une fois dans leur vie.

Pourquoi partir au Japon ?

Si vous voyagez au Japon, vous viserez, en premier lieu, la capitale Tokyo, avec ses quartiers business énormes et ses marchands et marchés aux poissons. D’ailleurs, la ville possède le plus vaste marché de poissons du monde. Il y a aussi son temple Senso-ji, ses divers musées, ainsi que ses représentations de Kabuki.

Ensuite, vous passerez vers la ville de Kyoto et ses temples incroyables, le palais impérial et le château Himeji-jo. Évidemment, le mont Fuji ne vous laissera pas indifférent, il sera accessible à l’escalade si vous allez en été.

Vous pourrez aussi visiter les forêts et les lacs, sans oublier le Mémorial de la Paix à Hiroshima. Bien sûr, le Japon ce n’est pas non plus uniquement des lieux, mais c’est aussi la culture, avec les samouraïs, les jardins zen, les énormes gratte-ciel, la technologie et les robots, les geishas, les mangas, les animes et jeux de Gacha, les bonsaïs et sakuras, les saunas japonais, l’architecture incroyablement développée, que ce soit de manière traditionnelle ou moderne. Tout ceci et bien plus encore vous fera découvrir un monde nouveau que vous pourrez apprécier à votre rythme pendant votre séjour.

Quand partir au Japon ?

Le meilleur moment pour découvrir le Japon est le printemps et l’automne. Par exemple, avril est un mois parfait pour des températures modérées, une faible humidité et surtout, le temps de voir les fleurs, l’une des priorités nationales.

L’automne est aussi très apprécié, car il y a beaucoup moins de touristes et vous pourrez voyager et visiter, tout en économisant un peu d’argent.

Ainsi :

  • Les mois préférés sont les mois d’avril et mai ;
  • Viennent ensuite les mois de mars, juin, août, septembre, octobre et novembre qui sont moins stressants ;
  • Enfin, à éviter absolument : décembre, janvier, février.

Le début et la fin de l’année sont les périodes les plus stressantes au Japon, surtout parce que les touristes sont extrêmement nombreux et qu’il est difficile d’apprécier le pays de la même manière qu’un mois un peu moins lourd de l’année.

Le Japon (en japonais : 日本, Nihon, /ɲihoꜜɴ/ Écouter ou Nippon, /ɲippoꜜɴ/ est un pays insulaire de l’Asie de l’Est, situé entre l’océan Pacifique et la mer du Japon, à l’est de la Chine, de la Corée du Sud, de la Corée du Nord et de la Russie, et au nord de Taïwan. Étymologiquement, les kanjis (caractères chinois) qui composent le nom du Japon signifient « pays (国, koku) d’origine (本, hon) du Soleil (日, ni) » ; c’est ainsi que le Japon est désigné comme le « pays du soleil levant ».

L’État du Japon forme, dans l’Est de l’Asie, un archipel de 6 852 îles de plus de 100 m2 sur plus de trois mille kilomètres de long, face à la Russie (îles Kouriles), Taïwan, la Corée et la Chine46,47. Sur les 6 852 îles que compte le Japon, environ 430 sont habitées46. Quatre de ces îles — du nord au sud, Hokkaidō (79 000 km2), historiquement peuplée par les Aïnous, Honshū (227 000 km2) la plus grande et la plus peuplée avec 105 millions d’habitants, Shikoku (18 000 km2) qui est l’île de la mer intérieure et Kyūshū (36 000 km2) — représentent l’essentiel d’un territoire de 377 975 km248 (95 % du territoire des 4 000 îles de l’arc insulaire)49. Ces quatre îles forment le bloc centralinsulaire (Hondo)46.

Les autres îles de l’archipel sont plus petites, notamment dans la préfecture d’Okinawa. Naha, sur l’île Okinawa Hontō dans les Ryūkyū (archipel Nansei), est située à plus de six cents kilomètres au sud-ouest de Kyūshū. Au sud de Tokyo, l’archipel des Nanpō s’étire sur plus de mille kilomètres jusqu’à Iwo Jima. Au nord, Sakhaline (Karafuto en japonais) et les îles Kouriles (Chishima rettō, qui s’étendent à plus de mille deux cents kilomètres au nord-est de Hokkaidō), annexées par la Russie quelques jours après la défaite du Japon face aux États-Unis en août 1945, sont parfois considérées comme les points extrêmes de l’archipel. Du fait des zones économiques exclusives, le pays revendiquenote 4 un territoire maritime de 4,5 millions de km2, multipliant sa superficie par douze50.

Le Japon est scindé, d’un point de vue géographique et non pas politique, en huit régions (voire neuf, si la préfecture d’Okinawa n’est pas incluse dans celle de Kyūshū) qui sont du nord au sud : Hokkaidō, Tōhoku, Kantō, Chūbu, Kansai (couramment appelé Kinki), Chūgoku, Shikoku et Kyūshū. La région du Chūbu est parfois décomposée en trois régions : la région du Hokuriku sur la côte nord-ouest, la région du Kōshinetsu à l’est et la région du Tōkai au sud. Les limites de ces dernières ne sont cependant pas fixées avec précision.

En 2019, le tourisme au Japon atteint des chiffres record avec plus de 32,5 millions de visiteurs étrangers. En 2017, le Japon obtient le 16e rang mondial et le 5e en Asie en termes d’accueil de touristes internationaux.

La culture japonaise est influencée par celle de la Chine et celle de la Corée. Mais elle en est aussi distincte. Les influences culturelles étrangères se sont historiquement effectuées via la Corée du fait de leur proximité géographique. L’arrivée des Portugais et plus tard des Américains a quelque peu modifié ce système.

La cuisine japonaise est principalement connue dans le monde entier aux travers des sushis et sashimis. Cette omniprésence mondiale (30 000 restaurants dits japonais dans le monde : 14 000 en Amérique du Nord, 10 000 en Asie et 2 500 à travers l’Europe) masque une cuisine complexe qui comprend de nombreuses déclinaisons et spécialités locales. La haute cuisine actuelle japonaise est une cuisine raffinée et codifiée dont les deux incarnations les plus connues sont le repas kaiseki et la collation offerte lors de la cérémonie du thé japonaise (chanoyu) appelée cha-kaiseki. Au quotidien, les Japonais sont ouverts à la diversité de la cuisine mondiale. On peut trouver facilement des restaurants chinois ou coréens, mais aussi italiens, français, ou encore les grandes chaînes de restauration rapide mondiale.

Mis à jour le 25 avril 2022 par Dico Voyage