Quand partir au Cap-Vert ? Les meilleures périodes pour vous y rendre

Quel est le moment propice pour partir au Cap-Vert ?

Quand partir au Cap-Vert ?

Situé à l’ouest de l’Afrique, le Cap-Vert un pays aux nombreux attraits touristiques qui fascine des millions de visiteurs chaque année. En effet, le Cap-Vert est la destination idéale pour les personnes qui aspirent à la tranquillité et à la détente puisqu’elles pourront admirer des paysages somptueux en plein cœur de la nature capverdienne pour une expérience unique.

Alors, comment réussir son voyage au Cap-Vert et quelle est la saison idéale pour s’y rendre ? On vous dit tout !

Informations pratiques sur le Cap-Vert !

Le Cap-Vert est un pays qui est situé dans l’Océan Atlantique et qui possède une superficie d’environ 4 000 km². Cet état insulaire est composé de 10 archipels. Ainsi, on retrouve les îles de Sotavento (Santiago, Fogo, Brava et Maio) au sud ainsi que les îles de Barlavento (Sal, São Nicolau, Santo Antão, Boa Vista, Santa Luzia et São Vicente) au nord.

Praia est la ville la plus peuplée du pays avec plus de 483 628 habitants. Le climat du Cap-Vert est généralement chaud et sec, avec des températures situées entre 20 et 25 °C durant toute l’année. Cependant, cet archipel est en proie à des tempêtes de sable provenant du Sahara et notamment pendant la période hivernale.

L’économie du Cap-Vert repose sur le tourisme, les pêches ainsi que les services de commerce. Depuis 2010, le pays investit dans le développement durable et en l’occurrence l’énergie solaire qui représente 25 % des ressources énergétiques de l’archipel.

Quel est le meilleur moment de l’année pour partir au Cap-Vert ?

Parmi les facteurs qu’il faudra impérativement prendre en compte pour choisir votre destination de voyage, on retrouve les conditions climatiques et le flux touristique. Et en ce qui concerne le Cap-Vert, la saison idéale pour s’y rendre se situe entre novembre-décembre et juin-juillet, car le climat y est le plus agréable pour faire du surf et profiter des plages de l’archipel.

À lire aussi  Baie-Saint-Paul

Quels sont les endroits incontournables du Cap-Vert ?

Le Cap-Vert est une remarquable destination touristique où il fait tout le temps bon vivre. Ainsi, pour pouvoir profiter de votre séjour, nous vous présentons quelques lieux à découvrir absolument et qui vous plairont à coup sûr.

Nous retrouvons tout d’abord l’illustre île de Santiago et sa ville phare Praia qui possède des plages paradisiaques à vous en couper le souffle et notamment celle de Praia Mar et de Quebra Canela. Praia est également connu pour son superbe musée archéologique ainsi que son marché au poisson pour plonger en pleine immersion dans la culture capverdienne locale.

L’île de Fogo abrite l’immense volcan Pico de Fogo que vous pouvez admirer lors d’une randonnée. Cette île est aussi le siège d’une production agricole fructueuse qui vous donnera un aperçu des nombreuses richesses de l’archipel. L’Île de São Vicente doit absolument figurer dans votre carnet de route. En effet, cette île regorge de merveilles historiques à découvrir, y compris ses diverses terres volcaniques, son grand parc naturel et ses villages colorés.

Quelles sont les activités à faire au Cap-Vert ?

Force est de constater qu’il est impossible de s’ennuyer quand on est au Cap-Vert et pour cause, cet archipel offre diverses activités touristiques qui plaisent autant aux petits qu’aux plus grands. Ainsi, voici quelques idées d’activités à faire pour vous amuser au Cap-Vert :

  • Faire une virée en Quad à Boa Vista pour admirer les dunes du désert de Viana, seul en mode baroudeur ou bien en compagnie d’un guide touristique ;
  • Pratiquer des activités nautiques comme de la planche à voile ou de la plongée sous-marine pour découvrir les merveilles de l’océan capverdien ;
  • Admirer la splendeur des baleines directement depuis des observatoires ;
  • Profiter de la gastronomie locale en essayant plusieurs restaurants différents et faire le plein de saveurs avec des plats traditionnels capverdiens comme la cachupa ou la Moreia.
À lire aussi  Sanctuaire de faune de Manas

Comment bien réussir son voyage au Cap-Vert ?

Afin de bien réussir son voyage au Cap-Vert, une certaine préparation est requise. En effet, pour profiter de votre séjour sans stress, il est important de réserver les billets de vol en avance et de bien choisir l’île sur laquelle vous allez vous rendre, et cela, en passant en revue les caractéristiques de chaque archipel et de ce qu’il a de mieux à offrir.

Il faudra également déterminer votre budget. Pour un voyage au Cap-Vert, il faudra prévoir entre 950 et 1 500 euros par personne pendant un séjour d’une semaine.

Le Cap-Vert, en forme longue la république du Cap-Vert (en portugais : Cabo Verde et República de Cabo Verde) est un État insulaire d’Afrique de l’Ouest, composé d’un archipel de dix îles volcaniques. Situé dans l’océan Atlantique, au large des côtes du Sénégal, il couvre une superficie d’environ 4 000 km2. Praia, la capitale, se trouve à 644 km de la presqu’île du Cap-Vert, au Sénégal. L’archipel se divise en deux séries d’îles : au sud, les îles de Sotavento (Brava, Fogo, Santiago et Maio) et au nord, les îles de Barlavento (Boa Vista, Sal, São Nicolau, Santa Luzia, São Vicente et Santo Antão). L’île de Santiago comprend à elle seule plus de la moitié de la population du pays, bien que Praia reste la plus grande ville du pays.

De nos jours, le Cap-Vert possède une économie centrée sur la production de services, notamment dans le tourisme. De langues portugaise et créole capverdien, sa culture se nourrit d’influences européennes et africaines. La musique capverdienne et ses différentes composantes (funaná, coladeira, morna, La kizomba ressemblant au zouk antillais mais en portugais), ont été popularisées dans le monde entier par la chanteuse Cesária Évora. Le catholicisme est la religion dominante (90 %) et le clergé a encore une forte influence sur la population, même si l’islam tend à se diffuser avec l’arrivée de migrants maliens et sénégalais.

À lire aussi  Caiguna

Le climat y est chaud et sec, avec une moyenne des températures située entre 20 et 25 °C. Durant les mois de janvier et février, l’archipel subit l’influence des tempêtes de sable venues du Sahara.

Bien qu’un bon nombre d’ouragans affectant l’Amérique du Nord et les Antilles, entre mai et novembre, provenant d’ondes tropicales sortant au large de la côte africaine, passent par les îles du Cap-Vert, le pays a généralement peu à souffrir de ces systèmes. Ils sont seulement associés avec des zones orageuses désorganisées, étant dans leur stade très préliminaire de formation. Ainsi, l’ouragan Fred de 2015 (catégorie 1) était le premier ouragan à toucher ce petit pays depuis 1892 selon le National Hurricane Center américain. Ses vents en rafales à 140 km/h ont arraché des arbres dans certaines îles, les fortes houles ont détruit des équipements de la Marine sur une île, la compagnie aérienne cap-verdienne a annulé ses vols intérieurs et internationaux, les réseaux de télécommunications étaient affectés dans certaines zones, mais aucun décès n’a été signalé, selon la Protection civile cap-verdienne et l’Institut national de la météorologie et géophysique.

Il existe des variations régionales du créole, propres à chacune des neuf îles habitées, mais qui ne sont pas suffisamment importantes pour empêcher la compréhension entre les habitants. Les différents créoles du Cap-Vert peuvent être séparés en deux groupes : les créoles de Sotavento (Brava, Fogo, Santiago et Maio) et les créoles de Barlavento (Boa Vista, Sal, São Nicolau, São Vicente et Santo Antão).

Les régions de Ribeira Grande, de Santiago et de Santa Catarina do Fogo sont membres de l’Association internationale des régions francophones.

De plus, les municipalités de Praia et São Vicente sont membres de l’Association internationale des maires francophones

Mis à jour le 25 avril 2022 par Dico Voyage