Paysage culturel d’art rupestre de Gobustan

Découvrir le Paysage culturel d’art rupestre de Gobustan

Le site occupe trois zones d’un plateau rocheux qui s’élève dans la région semi-désertique du centre de l’Azerbaïdjan. Il recèle une collection remarquable de plus de 6 000 gravures qui témoignent de 40 000 ans d’art rupestre. Le site comprend également des vestiges de grottes habitées, de peuplements et de sites funéraires, qui reflètent une occupation humaine intensive des lieux durant une période humide après la dernière ère glaciaire, depuis le paléolithique supérieur jusqu’au Moyen Âge. Le site occupe un total de 537 ha et s’inscrit dans la réserve protégée de Gobustan qui est beaucoup plus grande.

© UNESCO https://whc.unesco.org/fr/list/1076 Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.

La réserve nationale historico-artistique de Goboustan (en azéri : Qobustan Dövlət tarixi-bədii qoruğu), à environ 65 km au sud-ouest de Bakou, fut fondée en 1966 pour préserver et protéger l’art rupestre de la région ainsi que les volcans de boue et les monolithes appelés « gaval dash ». C’est la réserve la plus visitée d’Azerbaïdjan.

Elle abrite environ 600 000 peintures rupestres représentant des hommes, des batailles, des danses, des bateaux, des guerriers armés de lances, des combats de taureaux, des bateaux chargés de soldats, des caravanes de chameaux, le soleil et les étoiles, etc. Les dessins sont vieux de 5 000 à 20 000 ans.

L’art rupestre (dessins et sculptures) et les pétroglyphes décrivent des scènes fascinantes de la vie préhistorique dans le Caucase. Les dessins, assez bien préservés, montrent des personnes dans des bateaux de roseaux, des hommes chassant l’antilope et des taureaux sauvages, et des femmes dansant, entre autres scènes de la vie quotidienne. Le célèbre anthropologue norvégien Thor Heyerdahl visita la région plusieurs fois entre 1961 et sa mort en 2002, étudiant les sites de Gobustan dans sa Recherche d’Odin.

À lire aussi  Kalemie

On estime qu’environ 300 des 700 volcans de boue du monde se trouve au Gobustan et dans la mer Caspienne. Beaucoup de géologues, touristes étrangers ou locaux visitent des sites comme le cratère de Firouz, le Gobustan ou Salyan pour se badigeonner de boue aux vertus réputées thérapeutiques. En 2001 un volcan de boue à 15 km de Bakou fit la une dans le monde entier lorsque des flammes hautes de quinze mètres commencèrent à s’échapper de son cratère.

Mis à jour le 6 avril 2022 par Dico Voyage