Zec du Lac-au-Sable

La Zec du Lac-au-Sable est une zone d’exploitation contrôlée située dans le territoire non organisé du Mont-Élie, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Charlevoix-Est, dans la région administrative de la Capitale-Nationale, au Québec, au Canada.

Cette zec a été constituée en 1978, à la suite de l’abolition des clubs privés de chasse & pêche sur les terres publiques. Cette zec est administrée par l’Association loisirs et plein air des Marais inc.

Les principales activités récréotouristiques sur le territoire de la zec sont: randonnées pédestres (incluant l’observation de la flore, de la faune et des paysages), cueillette de petits fruits, cueillette de champignons, chasse, pêche (blanche, à la mouche et à gué), activités nautiques (baignades, canot, kayak, navigation de plaisance), VTT, autoneige, raquette de neige, ski de fond, vélo de montagne, etc. La zec offre aussi un service d’entreposage de motoneige et de VTT; la zec est maintenant doté de 48 entrepôts en location. Pour les amateurs d’activités dans les contrées sauvages, la zec offre des endroits moins accessibles pour des aventures hors du commun.

Le relief de la zec du Lac-au-Sable varie entre 150 m à plus de 1000 m.; ainsi, il est similaire aux autres zones montagneuses et forestières de Charlevoix. Grâce à ses vallées magnifiques, souvent bien encaissées entre les montagnes, le panorama est bucolique à partir de divers points de vue. Le territoire de la zec compte une centaine de lacs; une dizaine d’entre eux ont taille significative et sont logés aux creux de vallées. Le territoire est parsemé de cours d’eau notamment les rivières Jacob, Malbaie et Snigole; lesquelles contribue à une offre variée d’activités récréotouristiques.

Histoire[modifier]

Avant sa création en 1978, le territoire actuel de la zec était exploité par le Club des Marais Inc. et le Club Rodrigue Inc.; les membres de ce dernier club étaient tous des employés de la compagnie Donohue, aujourd’hui Résolu. À la suite de la réforme provincial de démocratiser l’accès et l’exploitation du territoire des terres publiques, les membres de ces deux clubs, se sont réunis le 31 janvier 1978 sous l’égide du syndicat des travailleurs du papier de Clermont. Le groupe a convenu de demander une accréditation aux fins de gérer le territoire de la ZEC Lac-au-Sable. Puis le groupe SACERF de Charlevoix-Est, représentant des clubs privés, a opté de s’affilier au mouvement de constituer l’Association loisirs et plein air des Marais.

Cette ZEC est affiliée au réseau provincial des ZEC regroupées au sein de la Fédération Québécoise des Gestionnaires de ZEC (FQGZ). Fondée en 1983, cet organisme à but non lucratif s’est affirmé comme interlocuteur important dans la gestion de la faune au Québec et des terres publiques. En 2000, la FQGZ représentait 97 % des associations administrant les zecs.

  • 1 Bureau d’administration de la zec Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-289-2059 – De novembre à mai, le poste d’accueil est fermé.
À lire aussi  Neuvy-Deux-Clochers

Le territoire de la zec du Lac-au-Sable est accessible en véhicule routier et VTT. Son entrée principale est localisée à quelques kilomètres seulement de La Malbaie. Son réseau de chemins forestiers est très bien entretenus.

En voiture[modifier]

  • De Tadoussac (83 km, h 30 min), prendre le traversier Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine; prendre la route 138 (direction est), jusqu’au village de Clermont; prendre le chemin du Friche (direction nord); prendre la route ? (direction est); prendre la rue Maisonneuve (direction nord) laquelle devient le chemin du Friche après avoir traversé la rivière Malbaie, jusqu’au poste d’accueil de la zec (intersection du chemin Snigole et chemin des Marais).
  • De Québec (137 km, h 37 min), prendre la route 138 (direction est), jusqu’au village de Clermont; prendre le chemin du Friche (direction nord)… et la suite chemin selon le parcours précédant.
  • Logo indiquant des tarifs gratuit.
  • Sentier du Mont Élie  – Le départ du sentier balisé est au lac à l’Est. Le parcours est de 8 km (allé), avec un niveau de difficulté d’intermédiaire/avancé. Possibilité de camping sauvage au lac Éclair (soit au km 6) où un abri est aménagé. Magnifique panorama au sommet.
  • Sentier Menaud  – Ce sentier partage la même montagne que le sentier du Mont Élie, mais parcourt un autre versant sur une distance de 7.6 km aller-retour.
  • Sentier de la Gamelle  – Parcours de moins de 2 km aller-retour. Facile d’accès. Il permet d’accéder à la chute de la Gamelle. Le parcours du sentier longe la rivière. La pêche à gué est aussi possible.
  • Plage du lac au Sable  – La plage du lac au Sable est relativement longue et sauvage. Elle a un sable fin. Baignade possible, sans surveillance. Sur place, les utilisateurs peut louer des chaloupes, des planches à pagaie et des kayaks.
  • Canotage et promenade en bateau
  • Chasse aux gros gibiers  – Chasse à l’arc, arbalète et arme à feu selon les périodes autorisées pour l’orignal, le cerf de virginie et l’ours noir.
  • Chasse aux petits gibiers  – Chasse à la gélinotte, tétras, faisan et au lièvre.
  • Pêche sportive  – Les pêcheurs sont tenus de respecter les quotas de pêche selon les espèces. La pêche blanche est autorisée sur quatre lacs, lesquels sont alors accessibles en motoneige.
À lire aussi  Réserves de biosphère en Espagne

Boire un verre / Sortir[modifier]

Chalet[modifier]

  • Yourte à Menaud Lac à l’Est (Distance entre l’accueil de la zec et l’emplacement de la yourte: 32 km. Accès possible avec tous genres de véhicules. Yourte située à proximité de plusieurs lacs et des sentiers de randonnées. Accessible en hiver en motoneige.) – Yourte équipée de toutes les commodités pour un séjour confortable.
  • Chalet Donohue 2e lac des Marais (Distance entre l’accueil de la zec et le chalet: 14 km) – Le chalet comporte toute les commodités: 3 chambres, 8 lits doubles, cuisinière/frigo au propane, foyer intérieur, une chaloupe/quai.

Camping[modifier]

La zec offre:

  • 110 terrains de camping aménagés sur sept sites sur son territoire. Les roulottes sont autorisées à rester sur un site en permanence avec un bail de location annuel. Une véranda et un cabanon sont autorisés, sous certaines conditions. Installation septique et connexion à l’eau ménagère. Les terrains sont attribués par tirage au sort;
  • 40 emplacements de camping rustiques sur les six sites de la zec. Chaque emplacements comporte une table et une toilette sèche à proximité. Séjour sur un emplacement autorisé jusqu’à deux semaines.
  • Camping du lac au Sable Plage du Lac au Sable – Ce camping comporte 56 emplacements aménagés permanents disponibles par tirage au sort lorsqu’il y a une quittance. Des terrains court séjour de camping pour tente ou roulotte sont disponible. La zec offre 2 tentes en mode prêt-à-camper comportant deux lits doubles, avec une chaloupe et éclairage solaire. Toilette publique à proximité.
  • 1 Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (À partir de la route 138, via le village de Saint-Aimé-des-Lacs, la route d’accès menant à l’entrée du parc est de 27 km.) – Ce Parc national expose des falaises magnifiques, un écrin de hautes montagnes et une vallée fortement encaissée qui a été façonnée lors des grandes erres glaciaires. Ce parc se distingue par ses paysages bucoliques, la rivière Malbaie où les visiteurs peuvent pagayer (en canot, kayak ou surf à pagaie), ses excursion en bateau-mouche, ses sentiers panoramiques pédestres de divers calibres dans la vallée et en montagne, ses sentiers de vélos, sa boutique ainsi qu’un camping entouré d’une nature incomparable. Le sentier l’Acropole-des-Draveurs est l’un des plus majestueux de la province, avec un dénivelé de 800 m. Ce parc offre la location de vélos/kayaks, boutique de cadeaux et restaurant de cuisine de produits du terroir de Charlevoix.
  • 2 Réserve faunique des Laurentides Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Réserve faunique à cheval sur les régions administratives de la Capitale-Nationale, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Mauricie. Elle couvre une superficie de 7 934 km2. Cette réserve faunique est limitrophe de Saint-Urbain.
  • 3 Zec de L’Anse-Saint-Jean Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Zone d’exploitation contrôlée (zec) constituée en 1978 à la suite de l’abolition des clubs privés de chasse & pêche sur les terres publiques. Ce territoire de 200 km2 comporte de nombreux petits cours d’eau oû abonde l’omble de fontaine. Presque tous les lacs sont accessibles en voiture ou en VTT. Certains lacs sont dotés de quais et des chaloupes en location. La zec comporte des sentiers superbes et des points de vue saisissants tels le mont Laure-Gaudreault et le lac Crésimont.
  • 4 Zec des Martres Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Zone d’exploitation contrôlée (zec) constituée en 1978 à la suite de l’abolition des clubs privés de chasse & pêche sur les terres publiques. Ce territoire de 424 km2 et comprend 219 lacs. Ce territoire sauvage est appropriée pour les randonnées pédestres, randonnées en quad/autoneige, camping, chasse, pêche, ainsi que l’observation des paysages, de la flore et de la faune.
  • 5 Mont-Élie Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un territoire non organisé de la MRC de Charlevoix-Est. Ce territoire est réputé pour les activités récréotouristiques en pleine nature sauvage, notamment la villégiature, la chasse, la pêche, ainsi que l’observation des paysages, de la flore et de la faune.
  • 6 Hébertville-Station Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité où la foresterie est l’âme des lieux.
  • 7 Ferland-et-Boilleau Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité de 407 km2 traversé du nord au sud par la route 381.
  • 8 Saint-Félix-d’Otis Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Saint-Félix-d’Otis est certifiée « Fleurons du Québec ». Elle est un foyer important de villégiature et est au coeur d’un village d’activités nautiques.
  • 9 Rivière-Éternité Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 10 L’Anse-Saint-Jean Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Logée dans une vallée bien encaissée entre les montagnes, L’Anse-Saint-Jean offre la vraie nature du Fjord du Saguenay. Le paysage splendide est reconnue par l’Association des plus beaux villages du Québec. Son territoire comporte une partie du Parc national du Fjord-du-Saguenay et du Parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. Son patrimoine ancestrale bâti comprend notamment un pont couvert, ainsi que de nombreuses maisons construites au XIXe siècle et bien rénovées avec le cachet de jadis. La localité a une grande capacité d’accueil (hébergement), des adresses de fine cuisine et plusieurs boutiques.


Mis à jour le 29 janvier 2022 par Dico Voyage