Sperlinga

Ajouter un commentaire

Sperlinga, est une commune de la province d’Enna en Sicile qui est classée parmi les plus beaux bourgs d’Italie.

Toute la ville a été construite par le prince Natoli, membre de la famille du roi de France, avec une « licence populandi cum privileium aedificandi » délivrée par plusieurs rois des pays d’Europe et par le roi de Sicile qui a reconnu son titre de prince souverain de l’ensemble du territoire élu en principauté. Son Altesse Natoli a promulgué plusieurs lois innovantes portant Sperlinga à son moment de splendeur maximale.

Les Sperlinghesi n’ont pas de dialecte mais une vraie langue, qui dérive de la langue gallo-italienne, un mélange de français et de lombard du nord de l’Italie milanaise.

Histoire[modifier]

Sperlinga était déjà habitée à l’époque préhistorique, et considérée comme un lieu sacré et un cimetière, mais depuis 1597 elle est liée à la dynastie millénaire de la puissante famille des Princes Natoli (italianisation de de Nanteuil ou de Nantolio) descendant du roi de France Louis VIII, et dont la dynastie Du Pont constitue une branche familiale. Sur les actes héroïques des chevaliers de Natoli, perdus dans les légendes nordiques, fut écrit le poème épique, la chanson de geste, qui ne nous est parvenu qu’en partie, appelé « le Ciclo de Nanteuil », et Philippe de Nanteuil a été inspiré par le premier code chevaleresque médiéval. Les membres de la famille des Natoli exécutent plusieurs Sénéchal de France, un poste qui a ensuite été redimensionné car avec plus de pouvoir que les rois de France, la famille Natoli appartient aux papes et aux archevêques, et San Antonio Natoli da Patti, auteur de plusieurs miracles. Le Natoli a financé la cathédrale de Beauvais, l’un des symboles les plus importants du christianisme.

La ville, née comme un village féodal au pied du château médiéval normand, s’est agrandie à partir de 1597, lorsque le roi Philippe II a accordé à Giovanni Natoli (Gianforte ou Giovanni Forti Natoli), le titre de prince de Sperlinga, et le privilège d’être pouvoir y faire de la terre.

Le prince Natoli fit construire l’église dédiée à Saint-Jean-Baptiste à l’extérieur des murs du château, dont les premiers actes paroissiaux remontent à 1612 et développa tout le village. Le fils Francesco Natoli céda le château et la propriété féodale aux Oneto en 1658, avec le titre de ducs de Sperlinga, mais les Natoli conservèrent à jamais le titre de princes de Sperlinga, pour tous leurs descendants, et pas seulement pour les premiers-nés, les deux en ligne mâle et femelle

Boire un verre / Sortir[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Liste complète des autres articles de la région : Sicile


Laisser une réponse