Bauhaus et ses sites à Weimar, Dessau et Bernau

Bauhaus et ses sites à Weimar, Dessau et Bernau

Entre 1919 et 1933, le Mouvement du Bauhaus révolutionna la pensée et la pratique architecturales et esthétiques au XXe siècle. Les bâtiments du Bauhaus à Weimar, Dessau et Bernau sont des représentants fondamentaux du modernisme classique, orienté vers un renouveau radical de l’architecture et de la conception. Ce bien, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1996, comprenait à l’origine les bâtiments situés à Weimar (l’ancienne école d’art du Bauhaus, l’école d’arts appliqués et la maison am Horn) et Dessau (le bâtiment du Bauhaus, le groupe de sept maisons de maîtres). L’extension de 2017 inclut les maisons avec accès aux balcons à Dessau et l’École de la Confédération syndicale ADGB à Bernau, comme des contributions importantes aux idées du Bauhaus en matière de conception épurée, de fonctionnalisme et de réforme sociale.

Valeur universelle exceptionnelle de Bauhaus et ses sites à Weimar, Dessau et Bernau

Brève synthèse

Entre 1919 et 1933, l’école du Bauhaus, d’abord basée à Weimar puis à Dessau, révolutionna les conceptions et pratiques architecturales et esthétiques. Les bâtiments créés et décorés par les professeurs de cette école (Henry van de Velde, Walter Gropius, Hannes Meyer, Laszlo Moholy-Nagy et Vassily Kandinsky) lancèrent le Mouvement moderne, qui modela une grande partie de l’architecture du XXe siècle et au-delà. Les éléments constitutifs du bien sont l’ancienne école d’art, l’école d’arts appliqués et la maison am Horn à Weimar, le bâtiment du Bauhaus, le groupe de sept maisons de maîtres et les maisons avec accès aux balcons à Dessau et l’école de la confédération syndicale ADGB à Bernau. Le Bauhaus représente le désir de développer une architecture moderne en utilisant les nouveaux matériaux de l’époque (béton armé, verre, acier) et méthodes de construction (constructions à ossature, façades en verre). Basée sur le principe de la fonction, la forme des constructions rejette les symboles historiques et traditionnels de représentation. Suivant un processus strictement abstrait, les formes architecturales – aussi bien la structure subdivisée du bâtiment que les éléments structurels individuels – sont réduites à leurs formes élémentaires, primaires ; elles tirent leur expression, caractéristique de l’architecture moderniste, d’une composition de cubes imbriqués avec une transparence spatiale suggestive.

Le Bauhaus fut un centre accueillant des idées nouvelles et par conséquent attira des architectes et artistes progressistes. L’école du Bauhaus est devenue, dans le monde entier, le symbole de l’architecture moderne, en raison de sa théorie éducative et de ses constructions, et est inséparable du nom de Walter Gropius. Hannes Meyer, son successeur comme directeur du Bauhaus, réalisa l’idée du travail collectif sur un projet de construction, dans le cadre de la formation au sein du département d’architecture du Bauhaus. Ces bâtiments représentent une qualité architecturale qui découle d’une méthodologie conceptuelle fondée sur la science et d’une conception fonctionnelle-économique associée à des objectifs sociaux. Le Bauhaus lui-même et les autres bâtiments conçus par les maîtres du Bauhaus sont des représentants fondamentaux du modernisme classique et, en tant que tels, sont des éléments représentatifs du XXe siècle. Leur constante grandeur artistique est un rappel du projet encore inachevé d’une « modernité à visage humain », chercha à utiliser les ressources techniques et intellectuelles à sa disposition non pas d’une manière destructrice, mais pour créer un cadre de vie digne des aspirations humaines.

À lire aussi  Usines de salpêtre de Humberstone et de Santa Laura

C’est pourquoi ces monuments sont importants non seulement pour l’art et la culture, mais également pour les idées historiques du XXe siècle. Même si la philosophie du Bauhaus en matière de réforme sociale s’est révélée n’être guère plus qu’un vœu pieux, son idéal utopique devint réalité au travers de la forme de son architecture. Son accessibilité directe a toujours le pouvoir de fasciner et appartient aux peuples de toutes les nations, représentant leur patrimoine culturel.

Critère (ii) : Les bâtiments du Bauhaus à Weimar, Dessau et Bernau sont des œuvres fondamentales de l’art moderne européen, représentant une conception d’avant-garde orientée vers un renouveau radical de l’architecture et de la conception d’une manière unique et très influente. Ils témoignent de l’épanouissement culturel du modernisme, qui débuta ici, et a eu des répercussions dans le monde entier.

Critère (iv) : Le Bauhaus lui-même et les autres bâtiments conçus par les maîtres du Bauhaus sont des représentants fondamentaux du modernisme classique et, en tant que tels, sont des éléments essentiels représentatifs du XXe siècle. Les maisons avec accès aux balcons à Dessau et l’école de la confédération syndicale ADGB sont des produits uniques de l’objectif du Bauhaus visant l’unité entre pratique et enseignement.

Critère (vi) : L’école d’architecture du Bauhaus représenta la fondation du Mouvement moderne, qui allait révolutionner la pensée et la pratique artistiques et architecturales au XXe siècle.

Intégrité

Le Bauhaus et ses sites à Weimar, Dessau et Bernau incluent tous les éléments nécessaires pour exprimer la valeur universelle exceptionnelle du bien, reflétant le développement du modernisme, qui devait exercer dans le monde entier une influence sur les arts visuels, les arts appliqués, l’architecture et l’urbanisme. Les sept éléments constitutifs ont une taille appropriée pour assurer la protection des caractéristiques et processus qui traduisent l’importance du bien.

Authenticité

Bien que les trois édifices de Weimar aient subi plusieurs modifications et reconstructions partielles, leur authenticité est attestée (hormis les peintures murales reconstituées dans les deux écoles). De même, malgré le niveau de reconstruction, le bâtiment du Bauhaus à Dessau conserve son apparence et son atmosphère d’origine, en grande partie grâce aux importants travaux de restauration menés en 1976. Comme pour les maisons de maîtres, les travaux de restauration effectués furent basés sur des recherches approfondies et peuvent être considérés comme répondant aux conditions d’authenticité. Les maisons avec accès aux balcons et l’école de la confédération syndicale ADGB conservent en grande partie leur état d’origine en termes de forme, conception, matériaux et substance, et de ce fait elles apportent un témoignage authentique sur les seuls héritages architecturaux du département d’architecture du Bauhaus.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Les deux anciennes écoles d’art, l’école d’arts appliqués et la maison am Horn à Weimar sont protégées par leur inscription au Registre des monuments historiques du Land de l’État libre de Thuringe en tant que monuments historiques uniques en vertu des dispositions de la loi thuringienne sur la protection des monuments historiques du 7 janvier 1992. Le Bauhaus, les maisons de maîtres et les maisons avec accès aux balcons sont inscrits au registre équivalent du Land de Saxe-Anhalt (loi sur la protection des monuments historiques du 21 octobre 1991). L’école de la confédération syndicale ADGB figure sur la liste des monuments du Land de Brandebourg et est donc protégée par la loi de cet État sur la protection et la conservation des monuments historiques du 22 juillet 1991. Le bâtiment du Bauhaus et les maisons de maîtres sont utilisés par la Fondation Bauhaus Dessau, une fondation publique. À Weimar, Dessau et Bernau, le statut des monuments historiques classés garantit que les exigences en matière de protection des monuments seront prises en compte pour tout plan de développement régional. Il existe également une zone tampon, reflétant une zone monumentale, pour la protection du bien du patrimoine mondial.

À lire aussi  Région des montagnes Bleues

La responsabilité générale pour la protection des monuments de Weimar est assumée par la chancellerie du Land de l’État libre de Thuringe, pour ceux de Dessau par le ministère de la Culture du Land de Saxe-Anhalt et pour ceux de Bernau par le ministère de la Science, de la Recherche et de la Culture du Land de Brandebourg, dans tous les cas agissant par l’intermédiaire de leurs Bureaux d’État respectifs chargés de la conservation des monuments historiques.

La gestion directe est confiée aux autorités de l’État et municipales appropriées, agissant conformément à leurs réglementations respectives en matière de protection. À Dessau, le site du Bauhaus lui-même et les maisons de maîtres sont gérés par la Fondation Bauhaus Dessau (Stiftung Bauhaus Dessau). Les lois sur la protection des monuments des Länder respectifs garantissent la conservation et l’entretien des objets et précisent clairement des zones et moyens d’action. Les objectifs, réglementations et principes en grande partie identiques dans ces lois établissent une base législative uniforme pour la gestion des éléments constitutifs dans les différents sites. Un comité directeur avec des représentants des propriétaires et des autorités impliquées assure une plateforme de communication et coordonne les activités globales concernant le respect de la Convention du patrimoine mondial ou la recherche et la présentation relatives au patrimoine mondial.

© UNESCO http://whc.unesco.org/fr/list/729 Le Centre du Patrimoine mondial. Tous droits réservés.

Le Bauhaus et ses sites à Weimar, Dessau et Bernau sont un bien inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

De 1919 à 1933, l’école du Bauhaus révolutionne tant la pensée que les canons et techniques artistiques ; son influence s’étend sur l’ensemble de l’art, du design et de l’architecture du XXe siècle. Les bâtiments construits dans le cadre de ce mouvement — à Weimar, Dessau et Bernau — sont des représentants majeurs de l’architecture moderne, elle-même orientée vers un renouveau radical.

À lire aussi  Sanctuaire d'oiseaux migrateurs le long du littoral de la mer Jaune et du golfe de Bohai de Chine (phase I)

En 1996, l’UNESCO inscrit cinq premiers bâtiments, représentatifs du style Bauhaus et édifiés sous la direction de Walter Gropius : l’ancienne école d’art, l’école d’arts appliqués et la Haus am Horn à Weimar ainsi que le bâtiment du Bauhaus et les maisons de maîtres à Dessau. En 2017, le bien est étendu aux maisons avec accès aux balcons à Dessau et l’école de la confédération syndicale ADGB à Bernau, construites par le successeur de Gropius Hannes Meyer.

Le bien constitue, avec la ville blanche de Tel Aviv, l’un des deux ensembles Bauhaus inscrits au patrimoine mondial.

Entre 1919 et 1933, l’école du Bauhaus, d’abord basée à Weimar puis à Dessau, révolutionna les conceptions et pratiques architecturales et esthétiques. Les bâtiments créés et décorés par les professeurs de cette école (Henry Van de Velde, Walter Gropius, Hannes Meyer, László Moholy-Nagy et Vassily Kandinsky) lancèrent le Mouvement moderne, qui modela une grande partie de l’architecture du XXe siècle et au-delà. Le Bauhaus représente le désir de développer une architecture moderne en utilisant les nouveaux matériaux de l’époque (béton armé, verre, acier) et méthodes de construction (constructions à ossature, façades en verre). Basée sur le principe de la fonction, la forme des constructions rejette les symboles historiques et traditionnels de représentation. Suivant un processus strictement abstrait, les formes architecturales — aussi bien la structure subdivisée du bâtiment que les éléments structurels individuels — sont réduites à leurs formes élémentaires, primaires ; elles tirent leur expression, caractéristique de l’architecture moderniste, d’une composition de cubes imbriqués avec une transparence spatiale suggestive.

Le Bauhaus fut un centre accueillant des idées nouvelles et par conséquent attira des architectes et artistes progressistes. L’école du Bauhaus est devenue, dans le monde entier, le symbole de l’architecture moderne, en raison de sa théorie éducative et de ses constructions, et est inséparable du nom de Walter Gropius. Hannes Meyer, son successeur comme directeur du Bauhaus, réalisa l’idée du travail collectif sur un projet de construction, dans le cadre de la formation au sein du département d’architecture du Bauhaus. Ces bâtiments représentent une qualité architecturale qui découle d’une méthodologie conceptuelle fondée sur la science et d’une conception fonctionnelle-économique associée à des objectifs sociaux. Le Bauhaus lui-même et les autres bâtiments conçus par les maîtres du Bauhaus sont des représentants fondamentaux du modernisme classique et, en tant que tels, sont des éléments représentatifs du XXe siècle. Leur constante grandeur artistique est un rappel du projet encore inachevé d’une « modernité à visage humain », chercha à utiliser les ressources techniques et intellectuelles à sa disposition non pas d’une manière destructrice, mais pour créer un cadre de vie digne des aspirations humaines.

C’est pourquoi ces monuments sont importants non seulement pour l’art et la culture, mais également pour les idées historiques du XXe siècle. Même si la philosophie du Bauhaus en matière de réforme sociale s’est révélée n’être guère plus qu’un vœu pieux, son idéal utopique devint réalité au travers de la forme de son architecture.

Mis à jour le 26 mars 2022 par Dico Voyage