Géocaching

Ajouter un commentaire

Le logo Geocaching

Matériel de détection de géocache à côté d’une géocache

Le Géocaching (en anglais Geocaching) est une activité récréative de plein air populaire pratiquée dans le monde entier, dont le but principal est de localiser de petits récipients appelés Géocaches ou Caches, situés à des coordonnées spécifiques que tout le monde peut essayer de localiser par lui-même en utilisant un récepteur GPS ou un smartphone avec une application de navigation basée sur le GPS. Une géocache typique est généralement un récipient en plastique imperméable qui contient une petit carnet appelé logbook et parfois aussi un stylo ou un crayon. Habituellement, les géocaches sont bien cachées, et tout ce que l’on vous donne, ce sont les coordonnées de la zone générale dans laquelle elles se trouvent. Parfois, il faut même passer par plusieurs étapes ou résoudre une énigme afin de localiser la géocache. La personne qui trouve la géocache signe le logbook et indique la date exacte à laquelle elle a trouvé la géocache, afin de prouver qu’elle était bien là et qu’elle l’a trouvée. La géocache doit ensuite être retournée à l’endroit exact où la personne l’a trouvée. Parfois, des récipients un peu plus grands sont utilisés pour les géocaches, comme des récipients Tupperware ou des boîtes de la taille d’une boite à chaussure. Ils contiennent souvent de petits objets tels que des jouets/figurines ou des bijoux bon marché, qui ont souvent une valeur sentimentale plutôt qu’une valeur monétaire.

La recherche de géocaches peut souvent motiver les voyageurs à explorer des zones qu’ils n’ont jamais explorées auparavant, en particulier lorsqu’ils séjournent dans des régions inconnues. En effet, en recherchant des géocaches, ils peuvent souvent explorer des zones légèrement moins fréquentées et moins touristiques, et découvrir des endroits intéressants que la plupart des touristes n’ont pas l’occasion de voir ou même de remarquer s’ils ne recherchent pas de géocaches – qu’ils recherchent des géocaches dans des zones urbaines ou dans la nature.

Le géocaching est un jeu qui fait appel à internet, aux coordonnées cartographiques GPS et aux voyages.

Le but principal est de trouver ces caches. Les joueurs peuvent signaler leurs activités de chasse au trésor en ligne afin de compter leurs découvertes. De nombreux joueurs placent des caches (trésors) dans des endroits qu’ils affectionnent particulièrement. Ainsi, leur recherche mène souvent à des aventures passionnantes dans des endroits moins connus.

L’un des autres buts du jeu est de transporter un trésor d’une cache à l’autre. Certains trésors, appelé travelbug comportent des informations d’identification, ce qui permet de suivre leurs déplacements en ligne.

Pour jouer, vous aurez besoin d’un récepteur GPS, de la description de la cache (imprimée ou sur un smartphone avec une connexion internet) et d’environ une heure de temps libre (plus pour les caches difficiles ou pour les longues promenades).

Il existe ce qu’on appelle des séries ou des tours, ce sont des caches qui forment une promenade plus ou moins longue et qui permette la découverte et/ou l’exploration d’un lieu.

Types de géocache[modifier]

  • Geocache traditionnelle (parfois aussi appelé Tradi) – les coordonnées sont fournies et il faut les utiliser pour localiser une géocache cachée.
  • Caches multiples (parfois aussi appelé Multi-Cache ou Multi) – très similaire au jeu « Scavenger hunt« . Il faut passer par plusieurs étapes (ou Waypoints), et dans chaque station, il faut utiliser divers indices qui vous aideront à localiser l’emplacement exact de la station suivante. Un multi-cache peut, dans de nombreux cas, prendre plus de temps à compléter par rapport à la localisation d’une cache traditionnelle de géocaching.
  • Mystery cache ou Puzzle cache (parfois aussi appelé Mystery ou Unknown) – une énigme (qui peut parfois être assez complexe) doit être résolue afin de pouvoir déterminer les coordonnées exactes où se trouve la géocache. Une fois que l’on a trouvé les coordonnées, trouver la géocache devient similaire à la localisation d’une cache traditionnelle. Certaines caches mystères peuvent déjà être résolues depuis la maison, il ne faut donc pas nécessairement s’attendre à devoir trouver de nouveaux indices dans des endroits différents.
  • Lab-cache est un type de cache qui demande une application spécifique pourlesquels il faut aller répondre à des questions à certains wayponts.
  • Il existe plusieurs autres types de géocaches auxquels on peut jouer, en plus des quatre types les plus courants, bien qu’ils ne soient pas tous axés sur la localisation de conteneurs de géocache.

Matériel nécessaire[modifier]

De nombreuses géocaches comprennent divers petits objets intéressants, tels que des petits jouets ou des bijoux bon marché, et les gens sont encouragés à remplacer ceux qu’ils prennent par d’autres objets qu’ils ont apportés.

Équipement basique[modifier]

Parfois, lorsque le niveau de difficulté de la localisation d’une géocache particulière est relativement élevé, il peut être nécessaire d’apporter un équipement supplémentaire afin de localiser la géocache. En général, il est toujours conseillé d’emporter avec soi :

  • Un stylo – afin de pouvoir documenter dans le carnet de bord situé à l’intérieur du conteneur de la géocache que vous avez effectivement trouvé la cache. Parfois, il peut y avoir un stylo à l’intérieur du contenant de la géocache qui peut être utilisé par toute personne qui trouve la géocache.
  • Un GPS et/ou un smartphone avec des capacités GPS ou des applications compatible au géocaching – Bien que de nombreuses personnes achètent un dispositif GPS spécialisé qu’elles transportent lorsqu’elles tentent de localiser des géocaches, beaucoup de personnes utilisent des smartphones avec des applications de navigation GPS.

Si vous comptez utiliser votre smartphone au lieu d’un dispositif GPS dédié, il est souvent utile d’emporter avec vous une batterie externe pour recharger votre téléphone, car votre batterie se déchargera probablement beaucoup plus rapidement du fait que vous utiliserez beaucoup plus le téléphone en essayant de localiser la géocache. En outre, il est également recommandé d’installer une bonne application de navigation par GPS. En général, vous pouvez toujours vous en sortir même avec les applications de navigation les plus simples qui sont capables de vous conduire à certaines coordonnées. Cependant, vous devez garder à l’esprit que l’utilisation d’applications spécialisées dans la localisation de géocaches est souvent préférable, car elles affichent à la fois des informations de navigation et des informations sur la géocache en question pendant que vous la cherchez. Elles fonctionnent également lorsque vous êtes hors ligne et vous permettent d’ajouter des commentaires après avoir terminé. Les bonnes applications de géocache pour les appareils Android comprennent c:geo et l’application propriétaire Geocaching.com. Cette dernière est l’application la plus utilisée et est également disponible pour les appareils iOS.

Équipement supplémentaire à apporter[modifier]

Exemples de la façon dont certaines géocaches peuvent être classées dans les cas où il pourrait y avoir des risques et/ou où un équipement supplémentaire pourrait être nécessaire pour les localiser

Voici, une liste d’équipement supplémentaire que l’on peut envisager d’emporter lorsqu’on part à la recherche de géocaches, en particulier si l’on cherche des géocaches dans la nature (certains de ces équipements pourraient également être nécessaires lorsqu’on essaie de localiser des géocaches dans des zones urbaines) :

  • Des cêtements adaptés à l’environnement dans lequel vous allez vous trouver – cela peut inclure des chaussures adaptées à la marche ainsi que des vêtements qui ont moins de valeur pour vous, juste au cas où ils se salirait ou s’abîmerait.
  • de la Nourriture – il est toujours conseillé d’emporter de la nourriture et une bouteille d’eau lorsque vous partez dans de ongue promenade à la recherche de géocaches.
  • Une lampe de poche – peut être utile dans les endroits un peu plus sombres.
  • Des petits objets tels que des jouets, des bijoux bon marché ou des objets d’artisanat – ils pourraient être utiles si vous souhaitez les échanger avec ceux que vous trouvez dans certains conteneurs de géocache.
  • Des gants de jardinage – ils peuvent être particulièrement utiles dans certains endroits.
  • Une calculatrice de poche – lorsqu’on essaie de localiser une cache mystère, et parfois une multi-cache, on doit souvent calculer les coordonnées de l’endroit exact où se trouve la géocache. Une calculatrice peut souvent être utile à cette fin. Comme la plupart des smartphones comportent aujourd’hui une application calculatrice, ils peuvent suffire à cet effet.

Coût[modifier]

Si vous êtes déjà en possession d’un smartphone ou d’un GPS ainsi que d’un stylo, le coût est asse limité, surtout pour débuter. L’application et le site géocaching.com sont gratuits mais il existe une version payante (30€/an) qui permet de voir plus de caches et de plus facilement transférer celle-ci sur un GPS, cela peut-être utile si vous faites du géocaching de façon très régulière. Il existe aussi c:geo une application gratuite et libre pour les smartphone androïde.

Dangers potentiels[modifier]

Même si les dangers sont limités comme toute autre activité pratiquée dans la nature, assurez-vous que vous êtes en sécurité lorsque vous recherchez des géocaches. Les dangers potentiels peuvent inclure le mauvais temps, des animaux dangereux ou des plantes toxiques, des dangers de surface comme un sol glissant, des pentes raides, de forts courants d’eau ou le risque de noyade, le risque de circulation en marchant sur le bord des routes ou le risque de glisser ou de tomber en grimpant. Tenez également compte de la période de chasse dans les forêts que vous prévoyez de traverser. Souvent, les propriétaires des caches ajoutent une description concise de tous les dangers qui peuvent être pertinents.

Les géocaches sont ajoutées à la base de données Geocaching.com par de nombreuses personnes différentes. Lorsqu’une géocache a été cachée il y a longtemps, de nouveaux risques ou dangers potentiels peuvent être apparus ou être inconnus du propriétaire de la cache. En tout état de cause, vous devez toujours faire preuve de prudence afin d’être toujours en sécurité lorsque vous recherchez des géocaches.

Tailles, niveaux de difficulté et prendre un objet[modifier]

Tailles[modifier]

Classifications courantes pour les différentes tailles de géocaches :

  • Micro – toute géocache qui est plus petite qu’une boîte à tartines. Souvent, les très petites géocaches sont appelées Nano.
  • Petit – sera généralement de la taille d’une boîte à tartines.
  • Normal – sera généralement de la taille d’une boîte à chaussures.
  • Grand – fait généralement référence à un conteneur plus grand qu’une boîte à chaussures.
  • Autre – articles d’autres tailles et/ou formes.

Les géocaches plus petites sont généralement plus difficiles à localiser, mais elles seront généralement plus fréquentes, surtout dans les zones urbaines.

Niveaux de difficulté[modifier]

Il existe deux niveaux de difficulté différents pour localiser les géocaches – le niveau de difficulté général impliqué dans la localisation d’une géocache particulière, et le niveau de difficulté des conditions de terrain dans la zone où se trouve une géocache particulière. Les deux sont notés sur une échelle de 1 à 5, 1 étant particulièrement facile et 5 particulièrement difficile. La difficulté générale fait généralement référence au degré de difficulté de la façon dont la géocache a été cachée, à la difficulté de résoudre l’énigme, à la difficulté d’ouvrir la géocache (par exemple, ouvrir une serrure physique), etc. Le niveau de difficulté des conditions du terrain se réfère généralement au degré de difficulté physique pour atteindre une géocache particulière – par exemple, un niveau de difficulté de 5 peut se référer à une géocache que l’on ne peut atteindre qu’en grimpant, ou en utilisant d’autres compétences spéciales comme la plongée. Le niveau de difficulté de chaque géocache est déterminé par le propriétaire de la cache, c’est-à-dire la personne qui a caché la cache en question. Pour ceux qui n’ont jamais cherché de géocache, il est conseillé de commencer à chercher des géocaches classées D2 et T2 au maximum.

Prendre des objets[modifier]

Les géocaches, petites ou grandes, contiennent souvent des objets dans le conteneur de la géocache. Il est courant que, lorsqu’on retire un objet du contenant de la géocache, on le remplace par un autre objet qui a plus ou moins la même valeur monétaire, ou même une valeur monétaire plus élevée. En outre, gardez toujours à l’esprit que, comme les géocaches sont cachées à l’extérieur et qu’il peut parfois s’écouler un long moment avant que quelqu’un d’autre ne les localise, il est préférable de ne pas remettre d’articles consommables dans le conteneur, car ils pourraient mettre en danger les personnes qui les localiseraient éventuellement ou l’environnement où la géocache est cachée.

Glossaire du géocacheur[modifier]

  • Valeur du mot ou Word value – ce terme est couramment utilisé lorsque l’objectif est de rechercher une cache-multi ou une cache mystère. Chaque lettre du mot est convertie en un nombre basé sur la position de la lettre dans l’alphabet, après quoi tous les nombres sont additionnés.
    • Par exemple : le mot « Wikivoyage » : 23 + 9 + 11 + 9 + 22 + 15 + 25 + 1 + 7 + 5 = 127
  • MPLC (abréviation de Merci Pour La Cache) ou en anglais TFTC (abréviation de Thanks For The Cache) – la façon la plus populaire d’exprimer sa gratitude et sa reconnaissance aux personnes responsables de la géocache que vous avez localisée.
  • Final (ou dans les acronymes FN) – la dernière station d’une multi-cache qui fait référence au contenant réel de la dernière station dans laquelle se trouve la géocache.
  • Off – Il est courant de noter qu’une géocache est considérée comme étant Off lorsque son véritable emplacement ne correspond pas aux coordonnées affichées sur Internet que tout le monde a utilisées pour essayer de la trouver. Le terme est souvent utilisé dans la section des commentaires de l’application de géocaching, afin que la personne qui a caché la géocache à l’origine corrige son erreur, ou que d’autres personnes qui chercheraient cette géocache soient conscientes de ce problème.
  • Moldu (ou Muggle) – Un terme, issu de la série de livres Harry Potter, qui est utilisé dans ce contexte pour décrire des personnes « ordinaires » sans rapport avec le géocaching. Le terme est le plus souvent utilisé pour désigner les passants que l’on peut croiser en essayant de localiser une géocache.
  • Propriétaire, ou Owner (ou dans les acronymes CO) – la personne initialement responsable de la création d’une géocache spécifique.
  • Somme de chiffres ou Digit Sum – la somme que l’on obtient en additionnant tous les chiffres d’un nombre à plusieurs chiffres.
    • Par exemple : 239119, tous les chiffres doivent être séparés et additionnés : 2 + 3 + 9 + 1 + 1 + 9 = 25.
  • ROT13 – Procédure dans laquelle toutes les lettres sont changées dans un mot particulier de sorte que chaque lettre est remplacée par une lettre qui se trouve en 13ème position plus tard dans l’ordre alphabétique. Alternativement, lorsqu’on doit faire un ROT5 sur un mot particulier, on doit remplacer chaque lettre du mot par une lettre qui se trouve 5 lettres plus loin dans l’ordre alphabétique.
  • Goodies ou SWAG – un terme qui fait référence aux divers articles, tels que des petits jouets ou divers bijoux bon marché, que l’on peut trouver dans les contenants des géocaches, qui peuvent être pris par les personnes qui ont trouvé la géocache, à condition qu’elles mettent un article différent dans le contenant.
  • Étape ou Waypoint – un terme qui fait référence à un emplacement exact, basé sur sa latitude et sa longitude, utilisé surtout dans les multi mais également dans les tradi pour donner des indication supplémentaire (parking, entée d’un chemin, …)
  • Spoiler – dans le contexte du géocaching, on parle de spoiler lorsque l’on fournit des informations qui peuvent ruiner l’expérience de recherche pour les personnes qui veulent chercher une géocache particulière.
  • FTF (de l’anglais First to Find) – terme couramment utilisé dans les journaux de bord des géocaches pour désigner la première personne qui a trouvé la géocache. Il ne y a généralement qu’un seul FTF pour chaque géocache, sauf si la géocache a été trouvée en groupe.
  • DNF (de l’anglais Did Not Find) – un terme couramment utilisé par les personnes qui veulent indiquer dans l’application de géocaching qu’elles n’ont pas pu localiser une géocache particulière. Cela aide la personne responsable de la création d’une géocache particulière à comprendre les problèmes potentiels qu’il faudrait peut-être résoudre pour que les gens puissent localiser cette géocache à l’avenir. Souvent, lorsque les gens mentionnent à plusieurs reprises « DNF » pour une géocache particulière, c’est peut-être parce que, pour une raison ou une autre, cette géocache n’existe plus là où elle était cachée à l’origine.
  • Geocaching.com, site le plus utilisé pour faire du géocaching.
  • c:geo, application libre pour faire du géocaching.


Laisser une réponse