Baalbek

Ajouter un commentaire

Baalbek

Cette cité phénicienne, où  l'on célébrait le culte d'une triade divine, fut nommée Héliopolis à la période hellénistique. Elle conserva sa fonction religieuse à l'époque romaine où  le sanctuaire de Jupiter Héliopolitain attirait des foules de pèlerins. Avec ses constructions colossales, Baalbek demeure l'un des vestiges les plus imposants de l'architecture romaine impériale à son apogée.

Baalbek © UNESCO/Le Centre du Patrimoine mondial.

Laisser une réponse