Saint-Hilarion (Québec)

Saint-Hilarion est une municipalité de la municipalité régionale de comté (MRC) de Charlevoix, dans la région administrative de la Capitale-Nationale, sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, au Québec, Canada.

Histoire[modifier]

Les premiers habitants s’établirent à Saint-Hilarion en 1792. L’érection civile date de 1855 et l’érection canonique de 1864. Au début de la colonisation, l’agriculture et la sylviculture sont les principales activités économiques. L’économie se développe aussi grâce à plusieurs moulins à scie et quelques fromageries qui s’y établissent au XIXe siècle. Une chapelle a été érigée en 1851 et une première église en 1900. Construite en pierres des champs, l’église actuelle a été érigé en 1925.

Parmi ses citoyens s’étant distingués dans la société au cours de son histoire, Saint-Hilarion compte Olivar Asselin (1874-1937), journaliste renommé. Les paysages de Saint-Hilarion servent de toile de fond pour beaucoup d’artistes-peintre, entre-autres ceux du Groupe des Sept dont A.Y. Jackson.

Géographie[modifier]

Municipalité situé à l’intérieur des terres de la rive nord du fleuve Saint-Laurent; le point le plus près du fleuve est situé à 8,8 km de la rive.

Ce territoire comporte quelques montagnes: la montagne de la Croix (altitude: 506 m) située du côté sud du village, une montagne (465 m) dans la zone Saint-Hilarion-Nord, une montagne (422 m) du côté ouest du lac à Marcel-Audet, et une montagne (446) dans le hameau de Saint-Hilarion-du-Lac. La municipalité comporte trois hameaux: Saint-Hilarion-Nord, Saint-Hilarion-du-Lac et le village principal de Saint-Hilarion. Les principaux lacs sur ce territoire sont: lac à Marcel-Audet (partie nord), le lac aux Bois Verts, les lacs Simard et le lac à la Mine (partie ouest).

Érigée sur une colline, l’église surplombe le village et ce plateau environnant.

Le centre du village de Saint-Hilarion est situé à 8,2 km du côté nord du sommet du Mont Les Éboulements. Tout le territoire municipal se situe au coeur du cratère de l’astroblème de Charlevoix.

Il y a près de 400 millions d’années, la chute d’un météorite a modifié significativement le relief de Charlevoix, créant un cratère de 54 km de diamètre ; il s’agit du onzième plus grand site d’impact identifié sur terre. La zone d’impact serait située en bordure du fleuve Saint-Laurent ; 60 % de l’astroblème couvre la rive nord du fleuve et 40 % se situe sous l’eau du fleuve. L’astroblème débute du côté sud-ouest à quelques kilomètres à l’ouest de Baie-Saint-Paul, jusqu’à la hauteur de Cap-à-l’Aigle, situé sur la rive Est de la rivière Malbaie, dans La Malbaie. Le centre de l’astroblème serait le mont des Éboulements (sommet à 768 m), formé par l’effet du rehaussement du fond du cratère à la suite de l’impact. Depuis cet impact, le cratère s’est fortement métamorphosé sous l’effet de divers agents d’érosion, rendant plus difficile d’en reconnaitre le contour, particulièrement la partie immergée dans le fleuve Saint-Laurent. Conséquemment, les experts définissent cet ancienne structure d’impact comme étant l’astroblème. Inauguré en 2014, un centre d’interprétation consacré à l’astroblème de Charlevoix est ouvert au public; ce centre d’interprétation est hébergé dans l’ancien Club House du Manoir Richelieu à La Malbaie.

À lire aussi  Églises baroques des Philippines

Les principaux tremblements de terre ressentis à Saint-Hilarion:

  • 1534, (IX sur l’échelle de Mercalli),
  • 1663, (IX sur l’échelle de Mercalli),
  • 1791, (VIII sur l’échelle de Mercalli),
  • 1870, (IX sur l’échelle de Mercalli),
  • 1925, (6,2 sur l’échelle de Richter),
  • 1988, (5,9 sur l’échelle de Richter).

En voiture[modifier]

  • De Tadoussac (102 km, h 38 min), prendre le traversier Tadoussac-Baie Sainte-Catherine; prendre la route 138 (direction Ouest), jusqu’au village de Saint-Hilarion.
  • De Québec (1 114 km, h 22 min), prendre la route 138 en direction Est jusqu’au village de Saint-Hilarion.

En autocar[modifier]

Stations-service[modifier]

  • 1 Station service – Pétro-Canada 326, route 138, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-457-3816 – Station-service pour véhicules automobiles. Avec dépanneur.

Bornes de recharge[modifier]

  • , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-

Circuits touristiques[modifier]

Activités extérieures[modifier]

  • , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-

Alimentation[modifier]

Dépanneurs et épicerie
  • , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-
Autres

Restaurants[modifier]

Depuis mars 2020, dans le contexte des mesures sanitaires découlant de la pandémie de la Covid-19, plusieurs restaurants ou salles à manger de Charlevoix ont transformé le mode de repas aux tables en mets pour emporter ou par service de livraison. En général, les restaurateurs ont démontré une grande résilience en mettant à jour leur site Internet, en y intégrant des applications interactives et automatisées pour les commandes à distance, ainsi que l’affichage notamment du menu, de l’horaire d’ouverture, de leur mode de fonctionnement (ex.: sur réservation, service à l’auto), des mesures sanitaires requises (ex.: carnet de vaccination, masque, distanciation), des autres services (ex.: traiteur, boutiques, hébergement, accès pour handicapés, wi-fi, mets pour emporter, livraison), des coordonnées et souvent de l’historique du restaurant ou du site. Considérant le contexte évolutif de la pandémie et des mesures gouvernementales, il est recommandé aux clients de se renseigner auprès de chaque établissement en consultant leur site Internet respectif.

  • 1 Casse-croûte Bar Laitier, Route 138 275, chemin Cartier (route 138), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-440-8504 – Menu de casse-croûte avec terrasse en été, à l’arrière. Décorations antiques.
  • 2 Restaurant Michel-Main du Motel Gil-Ber 269, route 138 (Situé à mi-chemin entre Baie-Saint-Paul et La Malbaie.), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-457-3487 – Le restaurant Miche-Main offre une cuisine variée et un menu du jour. Service de traiteur (buffet froid). Deux salles sont disponibles pour des réceptions ou réunions. La section du bar est équipée d’une table de billard.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Hôtels, motels[modifier]

  • 1 Motel Gil-Ber 269, route 138 (Situé à mi-chemin entre Baie-Saint-Paul et La Malbaie.), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-457-3487 – En opération depuis 1972, ce motel offre sept chambres à coucher dont 4 avec balcon. La localisation du motel permet un accès aux motoneigistes et aux amateurs de VTT. Un restaurant est intégré au motel.
À lire aussi  Île Kunta Kinteh et sites associés

Chalets, gîtes[modifier]

  • 2 Chalets aux trois petit cochon 256, rang 4 Centre, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-435-7403, courriel :  – réseau Wi-Fi accessible
  •  – réseau Wi-Fi accessible Chalets en location de fin mai à fin octobre.

Camping[modifier]

  • 3 , Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-

Le gouvernement fédéral a installé des infrastructures de communication supplémentaires à La Malbaie (et le long des autoroutes 138, 170 et 362 entre Charlevoix et Québec (ville)) pour le Sommet du G7 en 2018. Ces installations ont été laissées en place par la suite, de sorte que les connexions par téléphone cellulaire et Internet sans fil sont meilleures qu’elles ne l’étaient auparavant.

Gérer le quotidien[modifier]

Services municipaux[modifier]

Loisirs
Routes via Saint-Hilarion (Québec)
  • 1 Réserve faunique des Laurentides Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Réserve faunique à cheval sur les régions administratives de la Capitale-Nationale, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Mauricie. Elle couvre une superficie de 7 934 km2. Cette réserve faunique est limitrophe de Saint-Urbain.
  • 2 Parc national des Grands-Jardins Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Ce parc de Charlevoix est accessible par Saint-Urbain. La ville la plus proche du parc est Baie-Saint-Paul.) – D’une superficie de 318,9 km2 et comptant plus de 120 plans d’eau, le parc des Grands-Jardins est situé dans le territoire non-organisé de Lac-Pikauba, dans la MRC de Charlevoix. Ce parc constitue une aire protégée visant la conservation du patrimoine naturel dans lequel certaines activités humaines sont permises. Il est l’une des aires centrales de la Réserve de la biosphère de Charlevoix, statut octroyé par l’UNESCO en 1988. Le parc est géré par le gouvernement québécois grâce à la SÉPAQ. Les visiteurs peuvent y pratiquer plusieurs activités autant l’été que l’hiver: camping, le canot, le kayak, la randonnée pédestre, la pêche, le ski de fond et la raquette.
  • 3 Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (À partir de la route 138, via le village de Saint-Aimé-des-Lacs, la route d’accès menant à l’entrée du parc est de 27 km.) – Ce Parc national expose des falaises magnifiques, un écrin de hautes montagnes et une vallée fortement encaissée qui a été façonnée lors des grandes erres glaciaires. Ce parc se distingue par ses paysages bucoliques, la rivière Malbaie où les visiteurs peuvent pagayer (en canot, kayak ou serf à pagaie), ses excursion en bateau-mouche, ses sentiers panoramiques pédestres de divers calibres dans la vallée et en montagne, ses sentiers de vélos, sa boutique ainsi qu’un camping entouré d’une nature incomparable. Le sentier l’Acropole-des-Draveurs est l’un des plus majestueux de la province, avec un dénivelé de 800 m. Ce parc offre la location de vélos/kayaks, boutique de cadeaux et restaurant de cuisine de produits du terroir de Charlevoix.
  • 4 Saint-Irénée Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité de la rive nord du fleuve Saint-Laurent, comportant une magnifique plage qui attire annuellement des dizaines de milliers de visiteurs. L’offre d’activités et de services récréotouristique est élevée: villégiature, hébergement, restauration, plage, VTT, motoneige…
  • 5 La Malbaie Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité super-touristique de la rive nord du fleuve Saint-Laurent, offrant de nombreuses activités récréotouristiques, une infrastructure d’accueil développée (villégiature, hébergement, restauration, commerces, casino de Charlevoix, manoir Richelieu, golf, randonnées pédestres, musées) et de nombreux attraits autour de la baie et de la rivière La Malbaie.
  • 6 Notre-Dame-des-Monts Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Village encaissé entre les montagnes, offrant des panoramas magnifique. Le sommet du Gros Mont surplombe la région. La nature forestière et montagneuse offre beaucoup d’attraits notamment des promenades en VTT, en motoneige.
  • 7 Saint-Aimé-des-Lacs Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une localité offrant plein d’activités récréotouristiques (villégiature, pêche, activités nautiques, sentiers de randonnée transcanadien et sentiers locaux du secteur des Grands Monts, observation de la nautre, de la flore et de la faune). Plusieurs organisations offrent de nombreux services: la zec des Martes, la pourvoirie du Pic-bois et le parc national des Hautes-Gorges de la rivière Malbaie. Parmi les principaux événements, il y a le triathlon de Charlevoix, le rodéo de Charleboix (fin juin).
  • 8 Saint-Urbain Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Communauté champêtre, forestière et montagnarde, Saint-Urbain a beaucoup à offrir en matière de récréotourisme (vacances, motoneige, VTT, chasse, pêche, vélos, sentiers pédestres, cueillette de fruits sauvages, observation de panoramas, faune et flore). Blottie dans la magnifique vallée de la rivière du Gouffre, nichée dans les Laurentides, Saint-Urbain est la porte d’entrée du parc national des Grands-Jardins et de l’arrière-pays de Charlevoix.
  • 9 Baie-Saint-Paul Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Baie-Saint-Paul est un carrefour des arts (musée d’art contemporain (MAC), carrefour culturel Paul-Médéric, plusieurs boutiques d’oeuvres d’art) ainsi qu’une ville de services, de commerces, d’activités récréotouristiques et de divers autres attraits. Traversée par la route 362 et la route 138, Baie-Saint-Paul est un important relais sur la route de la Côte-Nord.
  • 10 Les Éboulements Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité de la rive nord du fleuve Saint-Laurent. L’offre d’activités et de services récréotouristique est élevée: villégiature, hébergement, restauration, plage, kayaks, camp de vacances, randonnées pédestres, excursions en traîneau à chiens, VTT, motoneige, musées, agrotourisme, ses boutiques de produits du terroir… Le village de Saint-Joseph-de-la-Rive est légendaire pour sa Grande-Côte, son caractère marin et le traversier menant à l’île aux Coudres.
Liste complète des autres articles de la région : Charlevoix


Mis à jour le 25 janvier 2022 par Dico Voyage