Patrimoine culturel immatériel en Slovénie

Ajouter un commentaire

Cet article recense les pratiques inscrites au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en Slovénie.

Liste représentative[modifier]

Pratique Domaine Description Illustration
La représentation de la Passion à Škofja Loka * art du spectacle
* pratiques sociales, rituels et événements festifs
* savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel
* Traditions et expressions orales
À Škofja Loka, en Slovénie, un spectacle traditionnel prenant la forme d’une procession est interprété, dans les rues du centre médiéval de la ville, au moment du carême et de Pâques, par plus de 900 acteurs locaux. La représentation de la Passion à Škofja Loka, qui s’inspire des textes d’un ancien moine capucin, présente 20 scènes du chemin de croix et d’autres tableaux de l’Ancien et du Nouveau Testaments. Interprétée dans le dialecte de l’époque, la représentation se déroule à plusieurs endroits. En plus des acteurs, 400 autres bénévoles de la communauté participent à sa production. Compte tenu de la complexité de la mise en scène, la représentation de la Passion à Škofja Loka n’est jouée que tous les six ans. Si la pièce est considérée comme un facteur important de l’identité locale, elle contribue également à la cohésion sociale en permettant aux habitants impliqués de se rapprocher et d’avoir le sentiment de contribuer au bien de la communauté. Les connaissances et les savoir-faire liés à cette pratique sont transmis de génération en génération dans les familles participantes, et par les artisans qui contribuent à la mise en scène de la pièce, à travers des cours où ils transmettent leur savoir-faire. La pièce est également intégrée au programme des écoles locales. Defaut d'image UNESCO Immatériel.png
La tournée de maison en maison des Kurenti * art du spectacle
* pratiques sociales, rituels et événements festifs
* savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel
* Traditions et expressions orales
La tournée de maison en maison des Kurenti est une coutume des Jours gras qui se pratique de la Chandeleur (2 février) au mercredi des Cendres. Les Kurenti effectuent leur tournée dans les villages et, de nos jours, également dans la ville de Ptuj. Des groupes composés de Kurenti et d’un ou plusieurs diables vont de maison en maison, forment un cercle dans la cour et sautent autour des propriétaires. Selon leurs croyances, le son des cloches et le bâton en bois qu’ils brandissent éloignent les mauvais esprits et apportent de la joie dans les maisons où ils passent. Les hommes, les femmes et les enfants sont activement impliqués dans toutes les activités associées à cette coutume. Les Kurenti constituent normalement des groupes, et certains ont créé des associations. La Fédération des associations de Kurenti est une détentrice importante de cette coutume, puisqu’elle intervient comme organisation centrale. La pratique contribue à renforcer les liens interpersonnels et elle est essentielle pour l’identité régionale des communautés concernées. Les écoles maternelles et élémentaires accompagnent le processus de sauvegarde et certains cours de l’enseignement formel ainsi que des ateliers informels favorisent le respect de la pratique. Les connaissances et les savoir-faire liés à l’élément sont le plus souvent transmis dans les familles mais les plus jeunes apprennent également beaucoup auprès des membres âgés des groupes dont ils font partie. Les écoles et les musées jouent un rôle important à travers l’organisation d’activités, d’ateliers et de concours. Defaut d'image UNESCO Immatériel.png
La dentellerie aux fuseaux en Slovénie savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel La dentellerie aux fuseaux en Slovénie est une activité manuelle qui consiste à réaliser de la dentelle en passant et en entrelaçant un fil sur des bâtons de bois appelés fuseaux. Utilisant des modèles identifiables par région et qui portent des noms locaux, les dentelliers aux fuseaux réalisent de la dentelle en bande ou selon des formes définies. Le tissage de la dentelle aux fuseaux obéit à un processus particulier : un dessin sur un carton est attaché à un coussin cylindrique dans un panier en osier ou sur un cylindre de bois. La dentelle est destinée à décorer des vêtements et des accessoires de mode, des textiles pour la maison et l’église et des espaces de représentation. La dentellerie aux fuseaux est également une inspiration pour des créations artistiques dans divers domaines tels que les arts visuels contemporains, le design, l’architecture et la conception culinaire. Elle est l’expression créative de tous ceux qui participent au processus, y compris les créateurs de patrons et les dentelliers. La dentellerie aux fuseaux, qui a de remarquables fonctions thérapeutiques, est une activité écologique et durable. De nos jours, il existe environ 120 sociétés, sections et groupes de dentellerie aux fuseaux en Slovénie qui rassemblent des dentelliers formés et ceux qui sont encore en apprentissage. Les détenteurs sont surtout des femmes, et les connaissances et savoir-faire associés à la pratique sont le plus souvent transmis des grands-mères aux petits-enfants. La socialisation des dentellières dans les communautés de voisinage est également essentielle pour la transmission des connaissances et savoir-faire. Defaut d'image UNESCO Immatériel.png
L’art de la construction en pierre sèche : savoir-faire et techniques savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel L’art de la construction en pierre sèche correspond au savoir-faire associé à la construction d’ouvrages en pierre en empilant les pierres les unes sur les autres sans utiliser aucun autre matériau, si ce n’est parfois de la terre sèche. Les structures en pierre sèche sont présentes dans la plupart des zones rurales – principalement sur des terrains accidentés – tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des espaces habités. Elles ne sont toutefois pas absentes des zones urbaines. La stabilité des structures est assurée par un choix et un placement soigneux des pierres. Les structures en pierre sèche ont façonné des paysages multiples et fort variés, permettant le développement de différents types d’habitats, d’agriculture et d’élevage. Ces structures témoignent des méthodes et pratiques utilisées par les populations depuis la préhistoire jusqu’à l’époque moderne pour organiser leurs espaces de vie et de travail en optimisant les ressources naturelles locales et humaines. Elles jouent un rôle essentiel pour empêcher les glissements de terrain, inondations et avalanches, lutter contre l’érosion et la désertification des terres, améliorer la biodiversité et créer des conditions microclimatiques adéquates pour l’agriculture. Les détenteurs et praticiens sont les communautés rurales dans lesquelles l’élément est profondément enraciné, ainsi que les professionnels du secteur de la construction. Les structures en pierre sèche sont toujours réalisées en parfaite harmonie avec l’environnement et la technique est représentative d’une relation harmonieuse entre les êtres humains et la nature. La pratique est principalement transmise à travers une application pratique adaptée aux conditions propres à chaque lieu. Dry stone wall 08.JPG

Registre des meilleures pratiques de sauvegarde[modifier]

Liste de sauvegarde d’urgence[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont une esquisse et ont besoin de plus de contenu. L’article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d’information pour être réellement utile. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !


Laisser une réponse